TC N°3 ~ CHRISTMAS MAGIC


Partagez | 
 

 TC N°3 ~ CHRISTMAS MAGIC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Eron Delenikas

avatar

CRÉDITS : Thinkky

INSCRIT LE : 23/05/2016
MESSAGES POSTÉS : 191


MessageSujet: TC N°3 ~ CHRISTMAS MAGIC   Dim 17 Déc 2017 - 10:26



topic n°3 : Christmas magic

~~~


Sea Side, not far from the burnt brandy festival, 17 décembre 2017
Il est à peine 16 heures en ce dimanche après-midi, que déjà les premiers visiteurs découvrent les différents stands de ce marché de Noël. Il y a des familles venues plonger leurs enfants dans l'ambiance de Noël, mais aussi des visiteurs plus isolés qui ne savent pas forcément ce qu'ils sont venus faire ici, surtout qu'ils ne comprennent pas comment ceux qui l'entourent peuvent reprendre leur petite vie comme si de rien n'était après la perte de tant d'êtres chers six mois plus tôt. Il en reste que chacun de ceux présents peuvent découvrir différents stands d'artisans qui se montrent chaleureux dans l'espoir de vendre quelques marchandises, que ce soient des vêtements chauds ou d'autres confections artisanales en tout genre. Certains se sont arrêtés en chemin pour boire un bon vin chaud, d'autres pour s'émerveiller des diverses illuminations, ou encore pour écouter les chants de Noël d'une jeune chorale quelques mètres plus loin. Au centre du marché, une modeste patinoire a été aménagée pour les plus jeunes et les plus aventureux. Beaucoup ont l'espoir que la neige va se décider à tomber à nouveau pour parfaire l'ambiance de cette fin d'année, mais il reste toujours quelques coins à l'ombre où la neige n'a pas fondu, et vous pourrez peut-être vous faire surprendre par une boule de neige si jamais un enfant a cette idée malicieuse.

EXPLICATIONS
En ce début d'après-midi du 17 décembre, le marché de Noël vient d'ouvrir ses portes à tous les visiteurs, et les artisans qui présentent cette année encore leurs produits espèrent vous y voir nombreux. Le marché avoisine la fête foraine comme chaque année, vous pouvez alors être tentés d'y faire un tour après avoir visité les différents stands du marché pour faire un tour de grande roue ou manger une barbe-à-papa. Six mois après the departure, il faut tenir compte que les disparitions restent certainement dans tous les esprits. Qu'espère trouver votre personnage en venant jusqu'ici ? Est-il pour ou contre cette manifestation ? N'hésitez pas à poster court afin de faire avancer le topic !



________________

(MASTERMIND)
Revenir en haut Aller en bas

Arthur Faraday

avatar

CRÉDITS : hilarious monkey

INSCRIT LE : 29/05/2016
MESSAGES POSTÉS : 430


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: lauren // poppy

MessageSujet: Re: TC N°3 ~ CHRISTMAS MAGIC   Dim 17 Déc 2017 - 18:29

Arthur est sensible au chagrin de nombre de ses voisins, ceux qui appréhendent avec difficulté l'approche de ces fêtes de fin d'années sans certains de leurs proches, les disparus du 18 juin dernier. Mais n'y a-t-il pas eu, en tout temps, des périodes de Noël compliquées à vivre pour chacun d'entre eux au détour de la disparition récente d'un être cher, ce par une cause qui nous est plus familière : la mort ? Le deuil a toujours été compliqué et tortueux à accepter, et pour être un directeur de pompes funèbres, il en a conscience plus que quiconque par le biais de son quotidien ponctué de clients endeuillés. Et au-delà de l'ignorance de ce qui a bien pu arriver à ces 2% de la population mondiale, ce que vivent nombre de ses camarades s'apparente au deuil par l'absence et le manque de leurs proches disparus, mais comment pourront-ils un jour accepter ce qu'ils ne comprennent pas ? Arthur voudrait pouvoir les aider, et il fait tout pour quotidiennement, mais aujourd'hui s'il répond présent à ce marché de Noël, ce n'est pas avant tout pour soutenir leur communauté et l'initiative de la maire, mais surtout pour offrir à sa petite-fille l'émerveillement de cette période de l'année.
Eliza, elle aime les sapins bien décorés plus que les cadeaux à leurs pieds, elle aime les regarder du tronc à la cime, et ça n'étonne donc guère Arthur de la voir aujourd'hui s'immobiliser pour admirer le gigantesque sapin qui trône à l'entrée du marché de Noël. Et puis il y a ces guirlandes lumineuses qui scintillent de tous côtés si bien qu'elle ne sait plus où donner de la tête au risque de finir éblouie, alors son grand-père finit par reprendre sa petite main pour l'attirer vers les divers stands. Un regard à droite, un regard à gauche, Eliza ne comprend pas tout de ce qui défile sous ses yeux, et si elle s'arrête en chemin ce n'est que pour admirer de nouvelles illuminations. Mais bientôt ce sont des illuminations d'un autre genre qui attirent son œil, et c'est à présent elle qui entraine Arthur vers la fête foraine voisine de ce marché. Elle n'a peut-être que quatre ans, mais elle connaît le chemin par cœur et les amène déjà au pied du Carrousel. Il a justement prévu qu'ils feraient certainement un détour par ce manège familier, et il donne déjà un ticket qui se trouvait dans sa poche à sa petite-fille qui prend place dans un carrosse dès que le manège s'est immobilisé pour accueillir de nouveaux enfants. Arthur la salue lorsque le Carrousel se met à tourner à nouveau, puis il remet sa main dans sa poche en attendant qu'elle finisse son tour de manège.
(libre)

________________
the dying thoughts


Dernière édition par Arthur Faraday le Sam 13 Jan 2018 - 11:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Dave Chetwynde
DAVID CHETWYNDE

avatar

CRÉDITS : ELOW ;

INSCRIT LE : 10/07/2016
MESSAGES POSTÉS : 231


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: (WES) ∴ (NASH, TALLULAH, POPPY)

MessageSujet: Re: TC N°3 ~ CHRISTMAS MAGIC   Dim 17 Déc 2017 - 19:27




Chaque année durant les fêtes, Dave doit trouver un cadeau pour Kenny. Il sait toujours quoi lui offrir et si souvent ce n’est pas réellement une surprise pour son ami, ça reste toujours extrêmement bien pensé. Comme si Dave savait par avance les désirs cachés de celui qui était, à ses yeux, sa moitié. Quand l’hiver a pointé le bout de son nez, il s’est alors rendu compte d’une chose : Kenneth n’allait pas revenir. Une réalité destructrice. Il avait bel et bien disparu et rien ne pourrait changer la situation. L’espoir s’était évaporé et tout ce qui restait, c’était un vide. Ensuite la neige était apparue et Dave avait pleuré en silence. Il ne s’était jamais plaint de la solitude, car il n’avait jamais été complètement isolé. Parce que jusqu’ici, il avait un meilleur ami qui a chaque fois le sortait de ses trous perdus pour lui montrer de nouveau visage et parfois même un peu de lumière. La saison des fêtes avaient toujours représenté cette force dans leurs amitiés. Parce que Dave se mettait alors à rencontrer des nouvelles âmes, il se mettait à croire qu’il pouvait être comme les autres et qu’il n’était sans doute pas difficile de se faire des amis. Évidemment, cela ne durait jamais longtemps et une fois la folie passée, la routine retombé lourdement sur sa vie. Ce n’était pas grave, parce qu’à l’approche de Noël, Dave s’était toujours senti revivre. Un moment de respiration alors qu’il passait son temps à s’étouffer.

Mais voilà que Noël n’est plus si loin. Il met en boucle le même CD de Michael Bublé à la supérette et avec Wes, ils ont les chansons dans la tête depuis fin novembre. Si dans un premier temps, Dave s’était juré de ne pas fêter quoi que ce soit cette année et de s’enfermer dans un jeu vidéo en ligne, il n’a pas pu résister à sortir lors de l’ouverture du marché de Noël. Il faut dire que l’une de ses mères l’a harcelé au téléphone. Soit il allait la voir, elle et sa nouvelle famille parfaite, soit il bougeait son cul et prouver qu’il allait bien. Le fait que sa mère s’inquiète est une chose tellement habituelle que Dave sait que la seule personne avec qui il parle au téléphone, c’est bien elle.

D’abord assez mal à l’aise - il a l’impression que tout le monde le regarde avec pitié et ça depuis l’enfance - il se détend un peu à force de se balader de stand en stand. Il a même acheté un verre de vin chaud et, pour son plus grand étonnement, des produits du Canada dont une poudre pour faire de la sauce poutine. Il se rendait compte que pour honorer Kenneth et leur amitié, Dave devait prendre sur lui et faire ce que son ami espérait toujours de lui : essayer. Essayer d’aller plus loin, de se montrer plus sociable, de faire plus de chose. Alors qu’il observait des boules de neige, il eut un sourire… jusqu’à ce qu’on le bouscule et qu’il renverse la fin de son verre de vin sur quelqu’un…

Mince ! Pardon ! Pardon, pardon, pardon... chercher des mouchoirs inexistants dans ses poches n'allaient sans doute pas aider, mais pris de panique, il cherche. (libre)



________________

hurting like hell

it's never enough,
it will never be.

Revenir en haut Aller en bas

Daniel Runshell

avatar

CRÉDITS : luaneshë

INSCRIT LE : 23/05/2016
MESSAGES POSTÉS : 1902


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: tc, ophelia

MessageSujet: Re: TC N°3 ~ CHRISTMAS MAGIC   Dim 17 Déc 2017 - 20:18

Daniel n'a pas planifié de se retrouver ici aujourd'hui. Certains peuvent cependant croire qu'il a retrouvé son chemin pour venir à l'inauguration de ce marché de Noël 2017, mais il n'en est rien. Six mois ont pourtant passé. Six mois. Et loin de s'être recomposé un état d'esprit cohérent, il est toujours plus l'ombre de lui-même. En ces temps de fêtes, il était habituellement soucieux de trouver la juste petite attention pour chacun de ses proches, pour leur faire plaisir par le biais de ces cadeaux au pied du sapin. Mais après six mois d'une absence accablante, il est vidé de sa substance et est incapable de se soucier de qui ou quoi que ce soit. Ce n'est pas un choix qu'il a fait volontairement pour ne plus avoir à s'imposer le fardeau d'un quelconque soucis puisqu'il est toujours assiégé d'une inquiétude écrasante pour Ophelia, mais une vérité qui s'est imposée à lui lorsque son soucis pour sa petite-amie est tellement vorace qu'il ne laisse pas de place pour qui ou quoi que ce soit d'autre.
Alors que fait-il là aujourd'hui ? Il n'a évidemment pas le cœur à la fête, il lui semble même que cette insouciance l'a quitté à tout jamais, mais il n'a pas pu faire autrement que de venir jusqu'ici pour retrouver un peu d'Ophelia. Les souvenirs sont pourtant aussi vifs qu'ils l'étaient hier, il peut encore se réfugier auprès de nombre de vêtements qui portent toujours son odeur, et s'il ne voit pas comment il serait possible qu'il l'oublie un jour, il se rend surtout à ce marché de Noël parce qu'il sait que c'est là où ils se trouveraient tous les deux dans cette réalité alternative où elle n'a jamais disparu. Peut-être qu'ils marchent côte à côte et tracent le même chemin si seulement ces deux réalités, celle où ils sont encore ensemble et celle où il est esseulé, se superposent, et il n'aurait plus qu'à tendre sa main pour s'imaginer la frôler, la toucher. Mais Daniel ne trouve rien de tout ça au détour des stands de ce marché, et bientôt son regard se hasarde sur un couple amoureux qui s'enlace et s'échange des mots doux, et lui s'immobilise comme hypnotisé par la démonstration d'un bonheur qu'il a pu connaître et dont l'absence lui vrille le cœur.

________________

why so serious ?
Revenir en haut Aller en bas

Jonas Stevenson
CONRAD STEVENSON

avatar

CRÉDITS : lux

INSCRIT LE : 12/11/2017
MESSAGES POSTÉS : 74


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: dispo (Elsie / Leopold, TC)

MessageSujet: Re: TC N°3 ~ CHRISTMAS MAGIC   Dim 17 Déc 2017 - 20:47

Jusqu'au bout, Jonas avait maintenu que c'était une mauvaise idée. Il l'avait dit et redit tant de fois que les mots en eux-même avaient fini par perdre de leur portée et de leur importance, lui laissant un goût infect en bouche. Comme il l'avait répété tout au long de ces dernières semaines, les gens attendaient autre chose qu'un vulgaire marché de Noël après les événements du mois de juin et l'entêtement de la maire de la ville n'avait rien changé à son point de vue ; qu'elle s'obstine à croire que l'esprit des fêtes apaiserait leur chagrin si elle le voulait, il savait que la population n'était pas stupide à ce point. Il y en aurait forcément pour se sentir plus légers après s'être gavés de vin chaud ou de pommes d'amour mais quid de tous les autres ? Ceux qui erraient depuis plus de six mois, à guetter le signe de proches qu'ils ne pouvaient s'imaginer avoir définitivement perdus et qui, fatalement, prendraient les festivités de la ville pour un affront. Ceux-là, Jonas les comprenait. Il connaissait la colère qui grondait en eux et leur besoin d'obtenir des réponses qu'ils ne trouveraient pas sur un stand de confitures artisanales, encore moins dans la hotte d'un Père Noël de pacotille dont la fausse barbe ne tarderait pas à être souillée de tous les voeux qu'il ne pourrait jamais réaliser. Jonas les comprenait et avait essayé de mettre en garde madame le maire, en vain. Comme à son habitude, elle avait préféré ne voir que le bon côté des choses et, comme à son habitude, Jonas s'était préparé à devoir repasser derrière pour corriger le tir ; non pas qu'elle soit aussi incompétente qu'il semblait le dire, elle manquait seulement de poigne pour une catastrophe de l'envergure de celle qui avait frappé le monde au mois de juin.
C'était sans grand enthousiasme que Jonas s'était donc rendu à l'ouverture du marché, déambulant ensuite de stand en stand en laissant à chaque fois davantage de distance entre le reste de l'équipe municipale et lui. Il s'était tenu à leurs côtés suffisamment longtemps pour apparaître sur toutes les photos officielles et avoir fait sa part du boulot, il entendait désormais ne pas avoir à assister à la débandade qui ne manquerait pas de se produire. Il s'attarda plus que de raison sur un stand de boules à neige dont le propriétaire avait cru bon de lui faire l'historique de son activité et s'en extirpa avec trop d'empressement pour éviter le jeune homme qui se trouvait sur sa route. L'odeur du vin le frappa la première, puis la tâche rouge qui ornait désormais sa chemise, l'amenant à serrer la mâchoire pour ne pas laisser échapper quelques mots qu'il risquerait de regretter par la suite. Laissez, le mal est déjà fait. Il s'efforce de sourire pour faire bonne figure auprès des curieux qui se sont déjà arrêtés et inspecte sa cravate qui, par chance, semble s'en être mieux sortie que le reste de sa tenue...

________________

Here I am not quite dying ; My body left to rot in a hollow tree ; Its branches throwing shadows on the gallows for me ; And the next day and the next and another day   (The Next Day ◇ Bowie)
Revenir en haut Aller en bas

Wes Byrnes

avatar

CRÉDITS : © juice; evennies.

INSCRIT LE : 19/06/2017
MESSAGES POSTÉS : 1478


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: {12/3} : anika, billie, dave, eugene, emily, felix, felix 2, harlow, sebastian, tc3, tc4, wanda.

MessageSujet: Re: TC N°3 ~ CHRISTMAS MAGIC   Dim 17 Déc 2017 - 21:54

Noël approchait, impossible à manquer, avec ses décorations lumineuses aux coins des rues, cette odeur sucrée de pain d’épice, et cette euphorie générale, quelque peu atténuée cette année en raison de the departure. Cela faisait presque six mois maintenant qu’une partie de la population s’était évanouie sans donner de nouvelles. Et parmi eux, son père, dont l’absence - il avait honte de l’admettre - avait longtemps soulagé sa conscience. Pourtant, aujourd’hui en déambulant dans les rues de Mount Oak, il aurait donné n’importe quoi pour le croiser au détour des commerces, car peut être que ce dernier contrairement à lui, aurait été capable d’empêcher l’incident ayant couté la mort de Justine. Ses mains se contractèrent dans ses poches, tandis que les larmes gagnaient ses yeux rougis par le vent hivernal. Il avait toujours su qu’elle jouait avec sa vie, repoussant quotidiennement les limites du raisonnable, mais jamais il n’avait envisagé que les choses atteindraient ce point de non retour. Une voiture lancée à toute vitesse sur les routes trempées par les dernières intempéries, et un taux d’alcoolémie à défier toute réglementation… Une équation qui ne laissait place à aucune chance de survie. Il lui en voulait. Mais plus que tout, il s’en voulait; Wes se sentait responsable, il avait faillit à son rôle d’ainé… Comment pouvait il avoir la moindre envie de fêter quoi que ce soit avec ce sacerdoce qu’il trainait sur ses épaules comme un bagnard trainerait son boulet ?

Pourtant - cruauté du destin - , ses pas le menèrent tout droit vers le marché où des petits chalets temporaires avaient été montés. Un groupe de gamins passa devant lui en souriant, et l’amertume le gagna davantage. Il envia leur innocence, c’était injuste, le sort paraissait s'acharner sur la famille Byrnes, en guise de rétribution à des maux invisibles. Il étouffa un long soupire, la mine renfrognée, déterminé à traverser tout ça le plus rapidement possible pour regagner la maison. Il préférait encore être seul dans sa chambre à écouter les pleurs de sa mère, que dans cette foule trop heureuse à son gout ... Le garçon accéléra sa cadence, quand ses yeux se posèrent sur une silhouette familière, qu'il n'aurait pas imaginé trouver ici : Daniel. Un de ses anciens camarades d'école, avec qui il n'avait pas échangé depuis des lustres. Mué par une envie incompréhensible, il s'avança vers lui et toucha mollement le bout de son bras pour le sortie de sa rêverie contemplative. « Daniel ? » Il renifla, et se hasarda à sourire gauchement pour regarder à son tour ce qu'il fixait au loin; probablement une trace de Ophelia. A lui aussi, elle lui manquait. « Ca fait un bail. » Se contenta t-il finalement, se gardant bien de lui demander si ça allait bien, la réponse était plus qu'évidente : ils étaient tout deux dans un sale état.

________________

- 'caught up in my dreams and forgettin' I've been actin' like armageddon 'cause you held me in your arms just a little too tight, that's what I thought; summer's meant for lovin' and leavin' I was such a fool for believin' that you could change all the ways you've been livin' but you just couldn't stop | @ lana del rey.
Revenir en haut Aller en bas

Jax Beauchamp

avatar

CRÉDITS : mélopée, twistyrain, unknown

INSCRIT LE : 23/05/2016
MESSAGES POSTÉS : 529


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: ✗✗ / ✗✗ (brandon x3, maika)

MessageSujet: Re: TC N°3 ~ CHRISTMAS MAGIC   Mar 19 Déc 2017 - 12:42

Jax n’aimait pas la foule. Il la détestait, même. Elle lui rappelait le bruit incessant de la cantine de la prison, le brouhaha qui lui bourdonnait dans les oreilles quand il aspirait au calme de sa cellule. Il avait perdu l’habitude de côtoyer des gens, d’avoir à entretenir une conversation avec des inconnus. Rien qu’aujourd’hui, il avait fallu qu’il écoute une voisine lui raconter ses misères, un commerçant lui vanter ses produits et des jeunes tenter de l’approcher pour vendre il ne savait trop quoi. Mais la plus infatigable, dans l’histoire, c’était Mia. Mia qui se fichait pas mal qu’il ne prenne même pas la peine de répondre, Mia qui causait non-stop, de tout et de rien, de Mount Oak, de Skylar, de personnes dont il ignorait tout, jusqu’à leur lien avec la fillette. Et quand elle se lassait de son mutisme, elle se mettait en tête de lui tirer un son, n’importe lequel, pourvu que ça ait été extorqué, même à grand peine.
Aussi avait-il dû bien finir par céder. Il avait pourtant été catégorique : il détestait Noël et n’avait aucune intention de se rendre au petit marché mis en place pour essayer de mettre du baume sur les plaies ouvertes des habitants de la petite ville. Un effort qu’il jugeait inutile, sans intérêt. Toutefois, après avoir subi les supplications de sa nièce durant les dernières heures, il avait fini par grommeler que s’ils y allaient, ça n’était pas pour longtemps. Le temps d’acheter une ou deux babioles, d’enfourner une crêpe au chocolat ou un beignet gluant et retour au bercail. Mia avait accepté les termes du marché avec un grand sourire – et peut-être qu’il aurait dû savoir, à ce moment-là, que ça ne présageait rien de bon.
- Tu es venue pour tes cochonneries ou pour passer ton temps sur mon téléphone ? gronda-t-il alors qu’ils se tenaient près d’une sorte de faux Père Noël articulé.
Elle s’était amusée à prendre des photos des chalets et des familles réunies, des lumières multicolores et des guirlandes scintillantes et il l’avait laissée faire, inconsciemment soulagé de voir un sourire s’épanouir sur son visage d’orpheline. Mais maintenant qu’elle s’était assise sur un banc, ses doigts experts pianotant plus vite que ne pourrait jamais le faire Jax, le Louisianais s’impatientait.
- Mia, si c’est pour être scotchée à ton écran, autant rentrer.
- Une minute ! s’exclama la fillette. Il arrive.
- Il arrive ? Qui arri—
A ce moment-là, il aperçut la seule personne que cela pouvait impliquer, qui se dirigeait droit sur eux, et si le visage de l’ex-taulard pouvait se renfrogner encore un peu plus, il le fit à cet instant.

________________


Like the waves roll with the moon, did we rise and fall too soon? It’s been so long, I can't remember. If I could walk between the stars or be given one more chance, I know which I'd surrender just to build a bridge back to your heart.

Revenir en haut Aller en bas

Brandon Rose

avatar

CRÉDITS : alcaline, twistyrain (gifs).

INSCRIT LE : 24/05/2016
MESSAGES POSTÉS : 1910


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: (GENE, JAXx2, MAIKA)

MessageSujet: Re: TC N°3 ~ CHRISTMAS MAGIC   Mar 19 Déc 2017 - 20:54

Emmitouflé dans son blouson, son écharpe autour du cou, Bran collait parfaitement dans le décor du marché de Noël, à la subtilité près qu’il n’avait pas la moindre envie de se trouver là. Son œil acéré considérait avec circonspection cette débauche inutile de l’argent du contribuable – à croire que les services d’impôt n’avaient connu aucune perte lors des disparitions – et s’il s’était déplacé dans le froid glacial et humide, c’était uniquement pour Mia. Mia qui avait quitté sa vie soudainement, confiée aux bons (?) d’un revêche fantôme du passé, sans que Bran n’ait son mot à dire. Depuis, il se convainquait que c’était pour le mieux, que c’était le choix de son amie disparue, qu’il fallait mieux pour Mia de vivre avec la seule famille qui lui restait, mais il devait admettre – et si Bran détestait bien quelque chose, c’était admettre quoi que ce soit – que la petite lui manquait plus que de raison. Alors, lorsqu’il avait reçu un message de la petite – Jax devrait sans doute penser à surveiller son téléphone – il avait obéi aux conditions sans protester et s’était retrouvé au milieu de la foule, à faire le pied de grue entre les gamins geignards, les mères affolées et les adolescents qui semblaient prendre plaisir à tomber les quatre fers en l’air sur la patinoire. La normalité qui se dégageait de ces scènes triviales n’échappait pas à Bran qui se demandait si ça y était, s’ils avaient fait le deuil de leurs disparus et la question laissa un goût amer sur sa langue. Un verre de vin chaud le fit disparaître plus ou moins vite, et un message de Mia acheva de le distraire de la question qui le hantait depuis ce jour de juin. Près du Père Noël. Bran leva les yeux au ciel et se hissa sur la pointe des pieds pour repérer à quel vieillard en veste rouge Mia faisait allusion. Après quelques minutes d’observation, Bran finit par repérer une forme mouvante, rouge et blanche et en déduit qu’il devait une fois de plus se livrer au supplice de la foule pour rejoindre sa petite protégée. Jouant des coudes, son verre toujours dans la main, il parvint finalement à s’extraire de la plèbe et repéra sans mal Jax et Mia. Ils étaient tellement désaccordés tous les deux qu’il était impossible pour Bran de les manquer. Il prit une seconde pour l’observer, lui. Jax n’était plus le même tout en n’ayant pas changé d’un iota et Bran ignorait quoi faire de cette constatation. Comme tout ce qui ne collait pas dans son univers, il l’enterra profondément et il s’approcha. Sa main libre vint rencontrer la tête de Mia et elle lui adressa un sourire éblouissant. « Hey, Peaches. Je t’ai manqué ? » Le surnom était un réflexe, vestige d’un temps révolu. Mia ne sembla pas s’en formaliser et elle se contenta de s’accrocher à sa jambe. Bran releva les yeux vers Jax et lui adressa un sourire narquois. « Mais pas à toi, visiblement. Cache ta joie, surtout. » Jax était-il au courant de sa venue ? Bran en doutait. Mia tenait définitivement de sa mère.

________________

But I'm weak, and what's wrong with that? Boy, oh boy I love ya when I fall for that, I'm weak, and what's wrong with that? Boy, oh boy I love ya when I fall for that.

Revenir en haut Aller en bas

Daniel Runshell

avatar

CRÉDITS : luaneshë

INSCRIT LE : 23/05/2016
MESSAGES POSTÉS : 1902


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: tc, ophelia

MessageSujet: Re: TC N°3 ~ CHRISTMAS MAGIC   Mer 20 Déc 2017 - 22:08

Daniel le regarde, ce couple d'inconnus, et il croit reconnaître ce qu'ils ont si longtemps été, Ophelia et lui, en ces deux étrangers. C'est qu'ils ont l'air si amoureux, ils semblent incapables de résister à la tentation du toucher, que cela soit pour un énième baiser ou une caresse sur la joue, et le jeune homme a connu cette bienheureuse dépendance au contact d'un autre. Un sourire ne se trouvait jamais bien loin de ses lèvres lorsque sa fée se trouvait à proximité de lui, mais aujourd'hui, six mois après sa disparition, les traits de son visage semblent s'être inexorablement fixés dans le marbre de son affliction, et il affiche désormais le même air absent. Alors il est là aujourd'hui, à ce marché de Noël, sans vraiment être là, et il ne peine que trop à retrouver la terre des vivants lorsqu'une pression est exercée sur son bras. Daniel n'a pas aussitôt l'espoir qu'il s'agit de sa petite-amie disparue, il a perdu cette naïveté-là, si bien qu'il tourne lentement son attention éprouvée vers son ami. Il met pourtant un temps avant de parvenir à mettre le doigt sur l'identité de ce dernier, puisqu'il n'a de cesse de se soustraire à la réalité pour mieux s'enliser dans un état second.
- Wes ? Ses lèvres soufflent son prénom, et ainsi il ne fait pas seulement que constater à qui il fait face, il pose aussi la question pour s'assurer de ne pas se méprendre lorsqu'il n'est plus certain de quoi que ce soit depuis le 18 juin dernier. Ça fait un bail oui, que les deux amis ne se sont pas retrouvés, mais il est bien incapable de s'en formaliser : tout ce dont il a terriblement conscience, c'est que chaque jour est une éternité sans Ophelia. Qu'est-ce que tu fais là ? Cette nouvelle question ne démontre pas un intérêt véritable pour la raison de sa présence à ce marché de Noël lorsque Daniel est bien trop assiégé par son chagrin pour être capable de s'intéresser à quoi que ce soit d'autre qu'à son absence. Cette dernière lui crève les yeux et le cœur, elle lui a fait perdre tous repères et joie de vivre, et c'est ce qui l'a poussé à venir jusqu'ici, dans l'espoir de la retrouver non loin de ces illuminations et de ces stands auprès desquels ils se sont tant de fois attardés. Alors il se demande, malgré lui, ce que son ami fait là, à ses côtés, lorsque ce n'est pas Wes qu'il espérait trouver en venant ici, mais une disparue tant regrettée.
En d'autres temps, Daniel aurait été beaucoup plus réceptif à la compagnie de son ami, il se serait attaché à s'enquérir véritablement de son état, mais puisqu'elle n'est plus là, comment peut-il prétendre que tout fait encore sens à son esprit hagard ? Le jeune homme est si perdu, qu'il n'a pas même conscience que Wes souffre lui aussi de la disparition de son père, et de la mort plus récente de sa sœur, lorsque ces informations ont pu être évoquées autour de lui, par son père ou son frère notamment, mais qu'il est devenu sourd à la réalité bien trop intolérable qui l'entoure.

________________

why so serious ?
Revenir en haut Aller en bas

Cherry Lofland
SANSA O'FAOLAIN

avatar

CRÉDITS : © lilousilver

INSCRIT LE : 01/06/2016
MESSAGES POSTÉS : 73


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: ✗✓ / ✗✗ (ange, heath, dahud)

MessageSujet: Re: TC N°3 ~ CHRISTMAS MAGIC   Mar 26 Déc 2017 - 12:18

Vêtue de sa robe la plus chaude, d’un rouge chaleureux qui n’était pas sans rappeler un doux feu de bois qui crépite, et la tête coiffée d’un bonnet de Noël (tradition oblige), Cherry était bien décidée à égayer un peu les visages sombres qui peuplaient le petit marché de fin d’année. S’il y avait des familles souriantes et soudées, Cherry en déduisait que ceux-là, par chance, avaient sûrement échappé à la malédiction qui avait frappé le monde entier en ne perdant aucun des membres de leur cocon familial. À moins qu’au contraire, ils aient décidé de conjurer le sort en se montrant encore plus proches qu’ils ne l’étaient avant. En mémoire de, ou pour célébrer les bons moments qu’ils avaient pu partager avec leurs disparus. Ça n’aurait pas étonné la jeune femme qui, après tout, aurait pu se joindre à ce genre de commémoration. Il y avait, en effet, deux pour cent de chances qu’elle fasse partie des malheureux qui avaient vu disparaitre un des leurs : elle ignorait totalement où était Connor, mais ça n’était pas vraiment une surprise puisqu’elle ignorait la plupart du temps la localisation exacte de son frère cadet. Il ne prévenait pas de ses allées et venues, vaquaient à ses occupations sans se préoccuper des inquiétudes qu’il pouvait générer et surgissait souvent pour mieux disparaitre quelques jours plus tard, quand il s’était suffisamment rappelé pourquoi il fuyait Mount Oak à ce point. Mais Cherry ne s’en faisait pas : où qu’il soit, Connor s’en sortait sûrement très bien. Et c’est en pensant à lui qu’elle louvoyait entre les gens, ne s’éloignant jamais trop du petit chalet loué par l’un de ses amis et pour lequel elle travaillait volontiers en ce mois de décembre glacial. Il vendait du vin chaud épicé destiné à réchauffer les cœurs meurtris et elle prenait sa mission avec sérieux, approchant les visiteurs pour leur proposer de goûter au délicieux breuvage pour les inciter ensuite à se diriger vers son ami pour déguster d’autres vins, leurs gants soigneusement serrés autour de gobelets en carton brûlants, leur souffle formant une buée à chaque fois qu’ils se mettaient à discuter entre eux. Et c’est donc avec un plateau chargé de gobelets fumants que Cherry, un sourire de connivence aux lèvres, s’approcha de @Arthur Faraday pour lui proposer une merveilleuse dégustation de vin artisanal.
- Désirez-vous un délicieux vin du coin pour vous réchauffer pendant que vous attendez votre fille ? s’enquit-elle en brandissant son plateau d’un geste sûr sous le nez de l’homme qui patientait près du carrousel. Vous m’en direz des nouvelles !
Et comme pour le défier de refuser, elle lui offrit son plus charmant sourire, agrémenté d’un haussement de sourcils pour l’inciter à céder.

________________

You call me up again just to break me like a promise, so casually cruel in the name of being honest. I'm a crumpled up piece of paper lying here 'cause I remember it all too well.

Revenir en haut Aller en bas

Wes Byrnes

avatar

CRÉDITS : © juice; evennies.

INSCRIT LE : 19/06/2017
MESSAGES POSTÉS : 1478


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: {12/3} : anika, billie, dave, eugene, emily, felix, felix 2, harlow, sebastian, tc3, tc4, wanda.

MessageSujet: Re: TC N°3 ~ CHRISTMAS MAGIC   Mar 26 Déc 2017 - 19:49

Depuis combien de temps n’avait-il pas vu Daniel ? Les chiffres dansèrent devant ses yeux en une myriade de tâches informes ; il était tout bonnement incapable de s’en rappeler. Peut être des mois, peut être des années, dieu seul le savait. Il se sentit légèrement coupable de l’avoir négligé, mais il n’était pas le seul à avoir écopé de son comportement taciturne et revêche. Il s’était isolé dans une solitude moribonde par peur d’affronter le reste du monde et ses problèmes. Une grande réussite au regard des événements récents. Il se promit mentalement d’appeler Wanda en rentrant, cela faisait trop longtemps qu’ils ne s’étaient pas vus, et aujourd’hui plus que jamais, il avait besoin d’elle et de son soutien. Il jeta un coup d’oeil au garçon qui continuait de scruter le vide, comme si, quelque chose ou plutôt quelqu’un s’était tenu à plusieurs mètres d’eux, uniquement visible à son oeil. Il n’avait pas besoin de parler pour deviner ce qui se tramait dans son esprit, ayant vu son prénom à elle dans la liste des disparus : Ophelia. Les deux étaient indissociables, et longtemps les gens s’en étaient amusés en comparant leur histoire à celles d’âmes soeurs ne pouvant exister l’une sans l’autre; pourtant… Runshell se trouvait là, mais sa moitié quant à elle, était partie. Pas forcément morte comme Justine, mais volatilisée ailleurs, et donc susceptible de revenir à n’importe moment. Il frissonna, ce qui valait pour son amie, fonctionnait également pour son père, qu’il n’était cependant pas pressé de revoir. C’était à cause de lui qu’il était parti de Mount Oak, et également par sa faute qu’il avait dû revenir. Pour l’heure, il était préférable que l’officier Byrnes demeura où il était. Sur terre, une planète différente, en enfer, dans les limbes, peu importait tant qu’il y restait. « Qu'est-ce que tu fais là ? » Il haussa mollement les épaules, c’était une question à laquelle il n’avait pas de réponse précise. Sa présence était le fruit du hasard, un chemin emprunté à tord par ses pas hâtifs. « Rien, j’avais une course à faire, j’ai pas regardé où je marchais. Toi ? » Le destin sans doute, à en croire la triste mine qu’il renvoyait à autrui. Comment l’en blâmer cependant ? Lui aussi n’avait pas le cœur à la fête, le deuil toujours accroché à ses basques comme une ombre disgracieuse. Une dame le bouscula en essayant de rattraper sa petite fille, et s’excusa d’une moue gênée en croisant ses prunelles mélancoliques. En la compagnie de son ancien camarade, il formait un nuage sombre paumé dans un paysage coloré joyeux. « Tu veux aller boire un truc ? » Demanda t-il un peu malgré lui, porté par un élan de sociabilité qu’il avait cru disparu. L’odeur sucrée des pâtisseries hivernales avait gagné ses narines, et son ventre qui gargouillait déjà. Au mieux, il rattraperait le temps perdu auprès de Daniel, au pire, il prétendrait avoir eu une interaction dans la journée.

________________

- 'caught up in my dreams and forgettin' I've been actin' like armageddon 'cause you held me in your arms just a little too tight, that's what I thought; summer's meant for lovin' and leavin' I was such a fool for believin' that you could change all the ways you've been livin' but you just couldn't stop | @ lana del rey.
Revenir en haut Aller en bas

Zephyr Roch

avatar

CRÉDITS : Whorecrux

INSCRIT LE : 02/01/2017
MESSAGES POSTÉS : 236


MessageSujet: Re: TC N°3 ~ CHRISTMAS MAGIC   Mar 26 Déc 2017 - 23:43

Fêter Noël sans sa mère était la chose la plus étrange qui vienne à l'esprit de Zephyr. Et pourtant, voilà qu'il allait y être confronté. Fatigué de ne pas vraiment savoir quoi faire pour la faire revenir, le jeune homme décida de sortir de chez lui pour se changer les idées – et puis, il l'avait promis à sa sœur aînée. Il sortirait au moins une après-midi par semaine, plutôt que de chercher désespérément à faire revenir Beth, Lizzie et les autres. Mais elle ne comprenait pas. Que pouvait-il faire d'autres ? Il était le seul assez têtu pour continuer de s'intéresser à leur sort jusqu'à ce qu'il obtienne une réponse satisfaisante. Et cela ne venait pas seulement du fait de son entêtement, mais également de sa maladie. Son asperger lui causait des obsessions sans queue ni tête qui ne prenait fin que jusqu'à ce qu'il ait trouvé une réponse satisfaisante. Et de cette obsession, Zephyr ne ressortirait satisfait que quand il pourrait enfin prendre Beth dans ses bras – ce qu'il détestait faire d'ordinaire !
Las de faire plusieurs fois le tour du pâté de maison jusqu'à ce que Louisa trouve qu'il est assez pris l'air, Zephyr se décida à honorer la tradition préférée de sa maman. Il était le seul à jouer le jeu encore chaque année mais c'était peut-être aussi parce que Beth n'osait plus le demander à Louisa et Tristan. Il était pourtant certain qu'ils auraient accepté... Il soupire, et enfonce son bonnet sur sa tête – il est hideux, et trop petit pour lui mais c'est un bonnet que Beth lui avait offert à ce fameux marché de Noël et il lui semble capital qu'il le porte. Tout comme il lui semble essentiel d'accepter enfin de mettre un pied sur la patinoire, comme si cela pouvait la faire revenir. Peu rassuré mais déterminé comme jamais, il se dirige d'un pas décidé vers la patinoire, qui se trouvait au centre du marché sans même prêter attention aux gens autour de lui, comme @Daniel Runshell par exemple ni même à son parrain (et presque père), @Arthur Faraday. Une fois arrivé sur place, il décide de prendre un peu de courage avant de se lancer et va chercher un chocolat chaud et un bonhomme en pain d'épices. Lorsqu'enfin, il retourne sur ces pas, il aperçoit les petits pingouins que l'on prête aux enfants pour qu'ils tiennent debout sur la glace, et se sent un peu rassuré. Il soupire, comme pour expier la peur de ses poumons, et demande à la première personne qu'il croise : « Excusez-moi, vous savez où est-ce que je peux prendre une place et un pingouin ? » Les yeux toujours rivés sur la patinoire, il se souvient que son attitude n'est pas très polie et se tourne vers cette personne : « Pardon, je voulais dire bonj- » Il sourit, en reconnaissant l'une des filles de son parrain et surtout, son amie. « Salut Wanda ! » lance-t-il, d'un ton qu'il espérait enjoué. Retomber sur elle était bon signe – @Wanda Faraday faisait partie des traditions de Noël, cela ne pouvait donc dire qu'une chose : Beth ne tarderait pas à rentrer, elle aussi !

________________
FEEL THE CRACKS IN MY SPIRIT
Revenir en haut Aller en bas

Alvaro Gaviera

avatar

CRÉDITS : © nephilim ; fyeahpedropascal.

INSCRIT LE : 26/12/2017
MESSAGES POSTÉS : 171


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: {4/3} : felix; kenneth; rafael; tc 3.

MessageSujet: Re: TC N°3 ~ CHRISTMAS MAGIC   Mer 27 Déc 2017 - 11:17

Noël…. Impossible de ne pas songer à la dernière fois qu’il avait fêté cet événement que beaucoup attendaient. Lui dans un vieux costume qu’il ne sortait qu’en de rares occasions, et Kenneth dans un pantalon trop large pour son corps de coton tige… Juste tout les deux dans une pièce trop grande mal éclairée par un sapin chancelant sur lequel on avait jeté trois guirlandes aux lumières incertaines. Ils avaient rigolé ce soir là, bu aussi, et mangé une dinde un peu sèche - il était piètre cuisinier -, avant de s’échanger leurs cadeaux non sans appréhension. Toujours comme ces deux étrangers un peu gauches qui apprenaient lentement à s’apprivoiser. Ca paraissait si loin et si proche à la fois…. Il pouvait encore l’entendre rire - un rire si fragile qu’on eut cru qu’il allait se briser - et voir les plis de sa bouche se muer en un sourire, identique au sien. Kenny lui manquait horriblement, et son absence lui faisait la sensation d’un organe indispensable qu’on lui aurait arraché sans prendre le temps ni la patience de lui expliquer comme fonctionner sans. Alvaro étouffa un soupire en se passant une main sur son visage ; aujourd’hui plus que n’importe quel jour, il se sentait tristement seul, alors que son fils avait disparu, embarqué par un phénomène que nul ne comprenait. Nuit et jour, il l’avait cherché sans relâche, avant d’abdiquer, plié par la fatigue et le désespoir. Pour autant, il refusait d’abandonner, et persistait à croire qu’il y avait un moyen de contourner tout ça, restait juste à savoir lequel. Mais il était loin d’avoir dit son dernier mot, tant qu’il était en mesure de le faire, il consacrerait ses journées à la quête de son enfant si il le fallait. Le reste n’avait de toute façon que peu d’importance.  

Il quitta l’ordinateur après avoir noté des bribes d’informations susceptibles de l’aider, et se dirigea vers le frigo, étonnamment vide. Obnubilé par ses pensées, il avait sans doute oublié de renouveler ses commandes hebdomadaires. Ce qui signifiait qu’il allait devoir sortir… Un vrai supplice pour cet homme qui ne voyait le soleil qu’à travers les carreaux sales de la cuisine, préférant vivre cloitré dans cette baraque bien trop immense pour une seule personne. Bon gré mal gré, il s’endimancha dans un vieux pull usé par ses allers retours divers dans son atelier et où la poudre blanche du marbre avait laissé des stries, puis il se heurta au froid glacial de l’hiver sur le perron. Étrangement l’air frais lui fit du bien, et il s’engagea dans la rue pour gagner le centre-ville d’un pas rapide - pressé d’en finir. Au détour d’une rue il entendit l’excitation propre à la période, et sa curiosité l’obligea à faire un crochet dans les parages. Le marché de noël bien évidemment… Il lui semblait avoir reçu des prospectus dans sa boite aux lettres début décembre, qu'il s'était aussitôt empressé de jeter dans la cheminé. Ses lèvres se pincèrent, et il traversa les allées encombrées par les habitants venus savourer un instant de réconfort. Leur bonheur le mettait mal à l'aise, et aussi se hâta t-il de prendre un café tiède et des bricoles à grignoter - donnant raison à son estomac affamé. Puis ses yeux tombèrent sur les manèges qu'il ne put s'empêcher de contempler, la boule au ventre, incapable de bouger d'un millimètre. Il n'avait rien à faire ici, il devait rentrer.

Alvaro rebroussa chemin, et en remontant l’allée principale, il devina une silhouette familière, celle de Dave, un ami de son fils disparu. Par automatisme, il se dirigea vers lui, mais fut devancé de peu par un autre visage connu : celui de l’adjoint au maire. Il accéléra et vint se camper entre les deux sans préludes. « Salut Dave, tu vas bien ? » S’adressa-t-il au garçon timide qui venait visiblement de renverser sa boisson sur l’homme politique. « Bonjour Mr. Stevenson Je suis content de vous voir, avez-vous des nouvelles sur les missings ? » Incapable de se retenir, la question – brute - avait fusé toute seule entre ses lèvres pincées. Maintenant qu’il l’avait sous la main, il ne comptait pas le laisser s’échapper.

________________

and our love is a ghost that the others can't see, it's a danger, every shade of us you fade down to keep them in the dark on who we are. we took a walk to the summit at night, you and I to burn a hole in the old grip of the familiar, you and I and the dark was opening wide, do or die, under a mask of vermillion ruling eyes | @ agnes obel.


Dernière édition par Alvaro Gaviera le Mar 20 Fév 2018 - 20:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Remus Reed

avatar

CRÉDITS : lux ◇ @kenziresources

INSCRIT LE : 15/02/2017
MESSAGES POSTÉS : 369


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: dispo (james, zephyr, tc, * / lou, gloria, harlow, *)

MessageSujet: Re: TC N°3 ~ CHRISTMAS MAGIC   Jeu 28 Déc 2017 - 0:28

Après une année particulièrement éprouvante, Remus n'avait pas d'autre hâte que de passer au plus vite à la suivante et oublier tout le drama qui avait caractérisé 2017. Il y avait d'abord eu le tournage de « 11/23/63 » dont il avait brusquement été évincé suite à la suppression de son personnage, le premier coup et finalement le moindre d'entre tous. Persuadé qu'il tenait là le rôle de sa vie, ou du moins celui qui allait enfin le propulser vers les sommets, il lui avait fallu admettre qu'une fois de plus il s'était trompé, et qu'une fois de plus sa carrière n'aboutissait à rien. James Franco avait été cool et avait promis de lui garder une place sur son nouveau projet mais Remus n'avait pas eu d'autre choix que de rentrer pleurer chez Moira et attendre le prochain appel de son agent. En soi, ce retour aux sources n'aurait pas dû être si terrible si l'univers n'avait pas décidé de se liguer contre lui en faisant disparaître deux pour cent de la population mondiale quelques heures seulement après avoir posé ses valises à Mount Oak. Ce n'était probablement qu'un hasard mais Remus y avait vu le signe qu'il s'y prenait mal, dans sa vie professionnelle comme dans tout le reste, et avait passé le reste de l'année à se morfondre, faute d'idées pour arranger les choses ou au moins les affronter. Il y avait des jours où il se sentait bien et où il arrivait à reprendre un minimum confiance, suivis d'autres où tout lui semblait vain, car condamné. Dans la demi-mesure comme à son habitude, il avait alors fait le choix de la facilité en se laissant porter par les événements et la succession des mois. Et, lorsque les premières décorations de Noël étaient apparues aux fenêtres, il avait été surpris de voir comme le temps avait passé. En quatre mois, il n'avait quasiment rien fait et le sursaut accompagnant les dernières semaines de l'automne n'y avait rien changé : perdue pour perdue, Remus n'attendait plus rien de cette année 2017 si ce n'était l'ouverture du marché de Noël annuel. Il avait entendu parlé des polémiques qui avaient entouré cette édition mais faisait partie de ceux qui n'auraient jamais pardonné son annulation à l'adjoint du maire. Même si l'année avait été pourrie, et même si ce n'était pas le fait de se goinfrer de chocolats qui allait y changer quelque chose, Remus avait besoin de son shoot de magie et d'émerveillement. Il voulait retrouver l'euphorie des matins où le silence est synonyme de chute de neige et où tous les problèmes s'envolent en attendant l'écho des pas du Père Noël au loin. Priver la population de pareilles festivités aurait été criminel, et Remus ne tarda pas à convaincre Moira de l'accompagner dès le premier jour des des célébrations, là où tous les miracles étaient possibles. Equipé d'un bonnet de Père Noël de circonstances, il passa sous l'arche d'entrée en serrant le bras de sa sœur sous le sien et couina d'excitation.
- Tu te rends compte que c'est bientôt Noël ? J'aime tellement cette période, tout est tellement plus... beau !
Moira était bien placée pour savoir tout ça mais Remus n'était pas à une redite près, et il savait qu'elle ne lui en tiendrait pas rigueur. Mo était trop bien pour ça.
- Par quoi on commence ? Moi j'aimerais bien une pomme d'amour... ou une barbe à papa ! Oh oui une barbe à papa, ça fait une éternité que j'en ai pas mangé !

________________

We're doing a sequel. All we need now is a half decent plot.
Revenir en haut Aller en bas

Jax Beauchamp

avatar

CRÉDITS : mélopée, twistyrain, unknown

INSCRIT LE : 23/05/2016
MESSAGES POSTÉS : 529


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: ✗✗ / ✗✗ (brandon x3, maika)

MessageSujet: Re: TC N°3 ~ CHRISTMAS MAGIC   Jeu 28 Déc 2017 - 13:46

Depuis qu’il était arrivé (revenu ?) à Mount Oak, Jax n’avait eu de cesse d’éviter un maximum Brandon Rose, écourtant les visites qui consistaient à échanger Mia, se bornant à un silence buté quand le jeune homme essayait de lui prouver qu’il savait mieux ce qu’il fallait à Mia (après tout, il avait partagé l’entièreté de sa vie, là où Jax avait débarqué tardivement), ignorant sciemment toute allusion à Skylar. Il ne supportait pas l’idée que l’impudent puisse en savoir plus que lui, il nourrissait une jalousie grincheuse à propos du temps qu’il avait passé avec sa sœur. Et ce, même si Jax était le seul fautif, même si c’était lui qui avait écarté Skylar jusqu’à refuser qu’elle vienne lui rendre visite en prison, l’évinçant de son existence, acceptant à peine les lettres qu’elle lui envoyait. Et ne répondant que par intermittence, quand la culpabilité qui le rongeait se faisait plus tenace. Il avait bien compris que Mia s’échinait à les faire se rencontrer mais le Louisianais avait été bien décidé à lui prouver une chose : que d’eux deux, il était le plus têtu et qu’avec sa petite taille, elle ne faisait pas le poids face à son oncle taciturne. Cela ne semblait pas fatiguer la gamine pour autant, visiblement, ce qui eut le don d’irriter Jax plus que de raison.
Il pouvait feindre ignorer l’origine de ce besoin irrépressible de fuir la présence de Bran, au fond, il savait parfaitement ce qui l’engendrait. C’était non seulement le manque provoqué par l’absence de Skylar que la sensation qu’il avait perdu des années de sa vie derrière les barreaux tandis que le reste du monde continuait à tourner. Il n’avait pas eu tant cette impression tant qu’il était incarcéré mais être dehors, au cœur de cette foule, le lui rappelait constamment. Et puis il y avait les vestiges de cette jeunesse ensoleillée. Et puis il y avait les réminiscences de ce qu’avaient été ces étés pour Jax : une échappatoire, un rêve éveillé, un jeu auquel il s’était adonné et qu’il avait dû abandonner quand il avait tué son propre père. Chaque fois qu’il posait le regard sur l’effronté, c’était ça que Jax revivait et c’était un mal dont il se serait volontiers passé.
Tout comme de devoir assister à la complicité évidente qui liait sa nièce au jeune homme sur lequel il avait fantasmé des années, et avec lequel il n’avait rien en commun, et auquel il n’arrivait à opposer qu’un visage passif, revêche, agacé.
- Qu’est-ce que tu veux ? Que je te serre dans mes bras en te souhaitant de joyeuses fêtes, peut-être ? grommela Jax. J’ai pas le souvenir de t’avoir invité mais puisque tu es là…
Il soupira et s’adressa à la naine qui troublait sa quiétude.
- Bon. Qu’est-ce que tu veux faire ? Le temps file. Je n’ai pas changé d’avis donc tu ferais mieux de bien réfléchir à la suite.
Si Bran pouvait comprendre, par la même occasion, qu’il ne comptait pas s’éterniser, c’était tant mieux. Et s’il tenait à s’occuper de Mia pendant qu’elle s’arrêtait à chaque chalet et chaque attraction, grand bien lui fasse, Jax lui laisserait la garde de la fillette et viendrait la recherche plus tard.

________________


Like the waves roll with the moon, did we rise and fall too soon? It’s been so long, I can't remember. If I could walk between the stars or be given one more chance, I know which I'd surrender just to build a bridge back to your heart.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TC N°3 ~ CHRISTMAS MAGIC   

Revenir en haut Aller en bas
 
TC N°3 ~ CHRISTMAS MAGIC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROKEN MIRROR :: THE GRAVEYARD :: TURNING INTO DUST :: A Walk Down Memory Lane-
Sauter vers: