INTRIGUE N°2 ~ WELCOME TO PAIRIDAEZA.


Partagez | 
 

 INTRIGUE N°2 ~ WELCOME TO PAIRIDAEZA.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Eron Delenikas

avatar

CRÉDITS : Alaska

INSCRIT LE : 23/05/2016
MESSAGES POSTÉS : 93


MessageSujet: INTRIGUE N°2 ~ WELCOME TO PAIRIDAEZA.   Sam 9 Sep 2017 - 14:19



intrigue n°2

~~~


MOUNT OAK, 7 SEPTEMBRE 2017, ETAT DE NY, USA. (REFLEXION)
Eron Delenikas se tenait devant la large baie vitrée de son bureau, situé au sommet de l’une des tours de Pairidaeza. D’ici, il pouvait voir le personnel du campus s’activer comme une colonne de petites fourmis agitées et angoissées à l’idée de ne pas avoir terminé les préparatifs à temps. Tout le monde connaissait la rigueur du politicien et la froideur avec laquelle il pouvait accueillir toute lueur d’échec. Pour cet homme de large stature au visage taillé à la serpe, la puissance était naturelle, innée, elle impressionnait quiconque le rencontrait et imposait le respect, même chez ceux qui désapprouvaient ses idées et méthodes. Eron Delenikas contemplait son œuvre, l’œil perçant et un sourire à peine perceptible au coin des lèvres. Tout serait prêt, tout devrait être prêt.
On frappa quelques coups à sa porte et sa voix calme et assurée brisa l’air sans qu’il ne détourne pour autant les yeux du spectacle miniature qui glissait sous ses pieds. Le battant s’entrebâilla sur un jeune homme au teint blême et au regard fuyant qui chercha nerveusement son patron avant de le découvrir à son poste préféré, où il semblait pouvoir observer tout Mount Oak de ses yeux de faucon impitoyable. Le secrétaire du politicien se glissa silencieusement dans la pièce et le froissement inquiet des feuilles qu’il tenait fit soupirer Eron d’impatience. Un instant, l’homme important ferma les yeux, maudit le perturbateur, mais quand il reprit la parole, ce fut sur un ton faussement paternel :
- Qu’y a-t-il ? Un problème avec les préparatifs ?
Il put presque entendre la déglutition pénible de son employé mais celui-ci s’empressa de le détromper de sa voix mal assurée :
- Non—non pas du tout, M. Delenikas. Je voulais juste vous signaler que nous avons reçu de nouveaux rapports de police au sujet de com—comportements étranges de certaines personnes. L—la liste s’allonge et—
- Est-ce que cela a quoi que ce soit à voir avec notre événement ? le coupa Eron d’un ton sec.
Le politicien avait beau avoir la tête sur les épaules, l’esprit cartésien, il n’aimait pas être distrait par des futilités, surtout à l’aube d’une célébration qu’il attendait toute l’année comme un enfant le ferait de Noël.
- Non, M. Delenikas, convint le jeune homme, déçu de ne pas piquer la curiosité de son patron.
- Alors allez vous assurer que tout se passe comme il faut, le congédia l’homme de pouvoir.
Il était évident qu’il n’admettrait aucune autre tentative et le secrétaire s’éclipsa après avoir esquissé une révérence ridicule dont il se maudit lui-même la bêtise.
Eron Delenikas n’avait qu’une chose en tête : la démonstration à toute la ville de sa surpuissance et l’événement à venir en était le parfait exemple.

EXPLICATIONS
Mount Oak s’apprête à accueillir un événement annuel d’envergure. Qu’ils soient pour, contre ou indifférents aux clones, pendant ces quelques jours, vos personnages, en #2, ne peuvent échapper à l’attention qui est portée sur les clones.  Pour ces derniers, ceux qui sont en fuite ou dans l’ombre, c’est une angoisse déjà perpétuelle qui s’accentue et tous n’aspirent qu’à revenir au calme relatif de leur quotidien. Vos personnages, en #1, continuent quant à eux à expérimenter la perte de leurs proches de bien des façons et affrontent leur deuil comme ils le peuvent.


(topic commun n°2)
(animation de groupes)



________________

(MASTERMIND)
Revenir en haut Aller en bas
 
INTRIGUE N°2 ~ WELCOME TO PAIRIDAEZA.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROKEN MIRROR :: WELCOME TO MOUNT OAK :: DISCOVERING THE TRUTH :: NOW ON BROKEN MIRROR-
Sauter vers: