I see your faces in the strangest places ; Thea


Partagez | 
 

 I see your faces in the strangest places ; Thea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Remus Reed

avatar

CRÉDITS : lux ◇ @kenziresources

INSCRIT LE : 15/02/2017
MESSAGES POSTÉS : 268


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: dispo (james, zephyr, tc, * / lou, gloria, harlow, *)

MessageSujet: I see your faces in the strangest places ; Thea   Sam 26 Aoû 2017 - 22:01

Rien n'obligeait Remus à offrir un cadeau d'anniversaire à son colocataire, si ce n'était l'habitude. Il avait commencé à le faire lorsqu'ils étaient petits et que Desmond le mettait d'office sur la liste des invités, puis avait continué sans trop se poser de questions, quitte à ne pas le lui remettre en mains propres et se contenter d'un mail de remerciements qui arrivait quelques semaines plus tard. Pour Remus ce n'était pas grand chose mais Manfred semblait tout particulièrement apprécier l'attention, et ce pour une raison qui lui échappait. Il ne s'agissait jamais de quelque chose d'exceptionnel, juste une bricole qu'il espérait susceptible de lui faire plaisir ou de lui être utile, et qu'il se surprenait parfois à retrouver dans l'appartement qu'ils partageaient désormais. Ce n'était pas le cas des petites voitures de leur enfance, mais qui aurait pu l'en blâmer ? Remus lui même n'avait aucune idée de ce qu'étaient devenues les siennes, probablement jetées ou données à quelqu'un qui en avait encore l'utilité. De ses vieux jouets, il n'y avait quasiment que les jeux vidéos qu'il avait gardé. Il lui arrivait d'ailleurs de faire une partie de l'un ou l'autre de ses préférés lors de visites chez ses parents où, plongé dans l'obscurité de son ancienne chambre, il perdait toute notion du temps. Peut être que certains jeux avaient acquis une valeur autre que sentimentale, mais ça lui était égal. Face à eux, il aurait toujours huit ans et s'en séparer aurait relevé du sacrilège, quitte à lui valoir quelques moqueries de la part de son entourage. Desmond ne s'en privait pas et Manfred en aurait volontiers suivi l'exemple s'il avait eu connaissance de l'obsession cachée de son colocataire, Remus en était persuadé. Non pas qu'il en ait honte, mais il ne voyait pas l'utilité d'en parler à tout le monde. Harlow aurait compris, elle, mais avec la même valeur que celle de l'exception qui confirme la règle. Et Manfred, malgré toute la sympathie que Remus pouvait avoir pour lui, s'en trouvait à des années lumières. Lui trouver un cadeau demandait ainsi une certaine réflexion, et le jeune homme se bornait généralement à suivre la première idée qui lui semblait bonne. Cette année, il avait opté pour un livre de cuisine et se félicita entre les rayonnage de la librairie de se montrer aussi efficace en achetant le dit cadeau avec plus d'un mois d'avance. Il faudrait lui trouver une cachette où Manfred ne risquerait pas de tomber dessus mais Remus avait déjà quelques idées et se focalisa sur les livres autour de lui. Il y en avait beaucoup moins que dans son enfance, à l'époque où tout n'avait pas encore été numérisé et mis en ligne, mais l'objet restait plébiscité et en offrir n'était pas encore devenu trop archaïque, du moins auprès de l'entourage de Remus. Peut être Manfred y serait-il moins sensible, mais ce n'était pas un gros risque à prendre. Perdu dans la contemplation de recettes qui lui semblaient toutes plus ambitieuses les une que les autres, Remus se prit à rêver de les réaliser un jour, bien qu'il soit convaincu de ne pas avoir la patience nécessaire pour y arriver. L'idée était suffisamment séduisante pour se montrer convaincante mais Remus finit par relever la tête hors de tous ces livre, l'heure étant maintenant au choix. Trois lui plaisaient tout particulièrement, dont deux de pâtisseries, et il se focalisa quelques instants sur les personnes autour de lui de manière à retrouver un œil neuf. Il avait conscience d'avoir déjà trop tardé mais, en reconnaissant Thea un peu plus loin, précisément en train de le fixer, il comprit qu'il n'était pas prêt de retrouver un semblant de liberté. Il lui sourit puis hâta son choix pour un gros livres de pâtisseries dont les photos lui avaient toutes mis l'eau à la bouche. Il reposa les deux autres à leur place avant de rejoindre Thea. C'est marrant, tu es toujours là où je m'attends le moins à te trouver. Une envie de rétro ? S'il ne s'attendait jamais à la trouver sur son chemin, il savait ne pas être à l'abri d'autres surprises de sa part, et ce n'étaient pas leurs années d'amitié qui risquaient de l'aiguiller sur la direction que pourraient prendre leurs retrouvailles...

________________

We're doing a sequel. All we need now is a half decent plot.
Revenir en haut Aller en bas

Charlie Walker
THEA WALKER

avatar

CRÉDITS : lolitaes (<3) + tumblr

INSCRIT LE : 02/01/2017
MESSAGES POSTÉS : 173


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: ★★☆ / ★★★

MessageSujet: Re: I see your faces in the strangest places ; Thea   Lun 11 Sep 2017 - 23:59

Ce que Thea était en train de chercher, était très particulier, et probablement introuvable. Mais quand elle avait entendu dire que l'une des libraires sur Pinnacle Square avait acquis des centaines de scripts de films annotés, la jeune femme n'avait pas résisté bien longtemps à l'envie de faire une surprise à son frère. Avec un peu de chance, elle pourrait retrouver les scripts des quelques films dans lesquels il avait joué, et les lui offrir. Certes, sa carrière cinématographie n'avait pas été particulièrement brillante mais Thea gardait un excellent souvenir de cette période – et était persuadée que Camille aussi, dans le fond. Bien décidée à ce que cette occasion ne lui passe sous le nez, elle s'était rendue à la librairie pour son ouverture et cherchait désormais le Saint Graal depuis une bonne heure. Malheureuse, aucun script ne correspondait à celui qu'elle cherchait... Il lui faudrait trouver une autre idée de cadeau pour Camille ; par chance, son anniversaire n'était pas tout de suite... Poussant un soupir, elle se redressa avant de plier et déplier plusieurs fois ses jambes pour détendre ses genoux qui avaient supportés son poids le temps de sa recherche. Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres quand elle aperçut une silhouette familière. Remus, son ex-petit-ami, semblait occuper à chercher un ouvrage lui aussi, même s'il semblait plus chanceux qu'elle... Le regard rivé vers ce dernier, Thea croisa les bras sur sa poitrine, un sourire un peu rêveur éclairant sur son visage. Le jeune homme ne faisait pourtant pas nécessairement exception à la règle : Thea avait avant tout apprécié chez lui, le fait qu'il lui porte toute son attention et semble la voir comme la plus belle femme du monde. Mais il savait le faire un peu mieux que les hommes, et Thea s'était donc promis que si un jour, elle se sentait seule, elle envisagerait de le séduire à nouveau. D'ailleurs, les petites attentions qu'il portait, sans faille, à Thea n'étaient pas ses seules qualités. Bien que cela n'ait pas suffi à conquérir la jeune femme, il était également drôle et différent de tous les hommes qu'elle avait pu avoir dans sa vie. Son sourire s'accentua lorsqu'elle le vit se diriger vers elle. Elle se pencha alors vers lui pour déposer un baiser sur sa joue, et lui répondit, chacun de ses mots semblant glisser avec grâce de sa bouche : « j'en déduis qu'il t'arrive d'espérer me Trouver ? » Si sa phrase s'était terminée sur un ton légèrement interrogateur, ce n'était en réalité que par politesse. La phrase prononcée par Remus parlait d'elle-même. Elle ne lui laissa pas réellement le temps de répondre, et réagit ensuite à sa question par un léger haussement d'épaules. « pas particulièrement, mais ils ont reçu un arrivage exceptionnel de scripts sur papier, alors j'me suis dit que ça pourrait plaire à mon Frère. » Alors même qu'elle prononçait ses mots, Thea se souvint que Remus prenait des cours de théatre – ou, en tout cas,en avait pris – et qu'il serait peut-être intéressé par récupérer des originaux de certains scripts. A l'heure du tout digital, ces scripts étaient de vrais trésors, dont le libraire ne soupçonnait apparemment pas la valeur. Il les vendait à un prix dérisoire, ce qui justifiait probablement les quelques exemplaires qui se trouvaient dans les bras de Thea. Non pas qu'elle ne puisse se les offrir à leur juste valeur, mais comme tout shoppeuse qui se respecte, Thea ne pouvait résister à une bonne occasion. « d'ailleurs, si tu souhaites en avoir un d'un film, ou d'une pièce de théatre en particulier, dis-le Moi. Je les ai tous descendu, autant que ce ne soit pas en Vain. » Et puis, si par la même occasion, elle pouvait rappeler à Remus à quel point elle était irrésistible... Elle ne s'en priverait probablement pas.

________________
American beauty / American psycho

Revenir en haut Aller en bas

Remus Reed

avatar

CRÉDITS : lux ◇ @kenziresources

INSCRIT LE : 15/02/2017
MESSAGES POSTÉS : 268


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: dispo (james, zephyr, tc, * / lou, gloria, harlow, *)

MessageSujet: Re: I see your faces in the strangest places ; Thea   Lun 23 Oct 2017 - 0:23

Il était rare que Remus s'emporte, dans sa vie amoureuse comme dans le reste, et ses relations actuelles avec chacune de ses ex parlaient pour lui. Elles n'étaient pas forcément très nombreuses mais ils étaient à chaque fois restés proches, comme ils avaient pu l'être à l'époque où ils avaient été ensemble. Des histoires de quelques semaines ou de quelques mois, sans grande passion mais dont il ne regrettait rien. Là où certains se déchiraient et semblaient perdre une part d'eux à chaque rupture, lui se contentait de passer à autre chose, tout simplement. Avec Thea, il fallait compter avec des retrouvailles récurrentes et surprises, et avec l'interrogatoire qu'elle ne manquait pas de lui imposer, mais là aussi il n'y avait rien de douloureux. Pas de regrets sur une histoire qui aurait pu aller plus loin ou leur apporter davantage, pas de malaise à savoir l'autre de nouveau avec quelqu'un, et quelqu'un d'autre. Ces retrouvailles avaient néanmoins la manie de le rendre nerveux. Thea n'avait rien changé de son comportement à son égard et Remus, plutôt que de se féliciter du naturel de leur relation, ne pouvait faire autrement que de trouver ça suspect. Un grand mot, sûrement, mais qui l'obligeait à rester alerte.
Il sourit au sous-entendu de Thea, préférant ne pas répondre plutôt que se montrer désagréable, et la laissa imaginer ce que bon lui semblait. Il lui arrivait d'espérer la trouver, comme il espérait tomber sur l'un ou l'autre de ses amis à certains moments donnés de son existence. Quelque chose lui faisait penser à eux ou lui manquait en eux mais, s'il ne prenait pas la peine de l'appeler pour le lui dire lorsque cela se produisait, c'était précisément parce qu'elle avait perdu de cette importance qu'elle avait autrefois pu avoir. Preuve s'il en fallait une de leur éloignement, il fronça les sourcils lorsqu'elle évoqua son frère et Remus se demandait s'il n'avait jamais été au courant de l'existence de celui-ci. Ils étaient restés ensemble suffisamment longtemps pour connaître certaines petites manies de l'autre, voir même avoir l'illusion d'avoir un quelconque avenir ensemble, et pourtant il lui semblait en avoir davantage appris sur son sujet depuis leur rupture.
- Ton frère ? Pourquoi est-ce que j'ai l'impression de n'avoir jamais entendu parler de lui...
Un sourire en coin s'était étiré avec l'avancée de sa phrase, tant Remus était convaincu qu'une jolie histoire viendrait expliquer ce phénomène. Thea avait toujours réponse à tout, et semblait trouver ça normal d'aiguiser l'imaginaire des gens autour d'elle. Avec Remus, elle était d'ailleurs bien tombée, et le jeune homme s'était toujours délecté de ces justifications forcées qu'elle lui adressait. Il l'écoutait avec attention mais en prenant soin à ne pas accorder trop de valeur à chacun de ses mots. Sans aller jusqu'à la tenir pour menteuse, il savait qu'ils n'avaient pas les mêmes priorités en tête et qu'elle ne manquerait pour rien une occasion de se faire mousser au yeux d'un public plus ou moins imaginaire.
- Désolé pour ton sacrifice mais ça ira. Je saurais pas trop quoi en faire...
Remus aurait d'ailleurs été en peine de nommer un film en particulier dont il aurait aimé lire ou posséder le script. Même s'il reconnaissait la valeur de l'objet, il aurait été incapable de lui faire honneur en le plaçant dans un coin quelconque de sa bibliothèque où il l'oublierait avant la fin de la semaine. L'idée lui vint d'en offrir un à Manfred mais le choix lui semblait d'autant plus complexe et il préféra régler la question d'un haussement d'épaules.
- Et qu'est-ce que tu as choisi ?
Il était curieux de savoir à quoi Thea avait pu s'intéresser, conscient que dans ce domaine comme dans tant d'autres la concernant il lui restait beaucoup à apprendre.

________________

We're doing a sequel. All we need now is a half decent plot.
Revenir en haut Aller en bas
 
I see your faces in the strangest places ; Thea
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROKEN MIRROR :: REALITY #2 (REFLEXION) :: ACHAERON :: Pinnacle Square-
Sauter vers: