friends, lovers or nothing ?


Partagez | 
 

 friends, lovers or nothing ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Matthew Runshell

avatar

CRÉDITS : bonnie

INSCRIT LE : 01/06/2016
MESSAGES POSTÉS : 331


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP:

MessageSujet: friends, lovers or nothing ?   Mar 22 Aoû 2017 - 1:02

Peut-être était-ce dû à la saison estivale mais Matthew avait fait le constat entre deux rendez-vous que tous les couples autour de lui se disloquaient. Il y avait eu ses deux amis d'enfance, un collègue de travail et maintenant Eve. Même sa propre relation battait de l'aile alors qu'elle venait à peine de commencer. A cette pensée, Matthew lutta pour faire taire une rectification qui s'imposa malgré tout : si quelque chose s'était bien produit entre Ophelia et lui, ce n'était en rien un début de relation amoureuse et encore moins une promesse future. Il l'aimait. Il était fou d'elle. C'était un fait indiscutable, jamais il ne se serait permis de manquer de respect à son frère comme il l'avait fait et contrevenir à son propre code moral s'il ne s'était agit que de simples sentiments. Ce n'était ni de la curiosité mal placée, ni de l'attrait pour l'interdit. C'était de l'amour, du véritable amour dont on ne se sépare qu'au prix de souffrances indénombrables et que trop palpables. Le souvenir du dernier moment passé en compagnie de sa chère et tendre le poursuivait sans relâche : au premier café, sous la douche, au second café, dans le métro, au café du midi, en pleine réunion. Il redevenait cet adolescent bête et amoureux qu'il avait autrefois été, avant de tout délaissé au profit de ses études puis son métier d'avocat. Il avait fait de nombreux sacrifices pour parvenir à ce statut, peut-être était un retour de fortune.
Travailler était encore le moyen le plus efficace pour ne pas se laisser distraire par des pensées interdites. C'était un passe-temps hermétique à l'extérieur, ou presque depuis que ses sentiments mettaient à mal ses barrières et son professionnalisme. Il lui était d'autant plus difficile de lutter lorsqu'il acceptait d'aider des amis en instance de divorce. Tout le ramenait à l'amour et ses attributs. Tout le ramenait à elle. A la manière dont elle avait glissé la main dans la sienne. Ce simple geste voulait dire beaucoup, plus qu'il n'aurait jamais espéré.
Ses divagations furent cependant vite écourtées par deux coups secs et déterminés sur la porte de son bureau. Ni une ni deux, il profita de cette interruption pour fuir ses pensées. « Bonjour Eve, entre je t'en prie. » La jeune femme rayonnait, comme portée par un nouveau souffle et sa résolution de se séparer de son mari. Matthew lui fit une bise rapide et la laisser s'installer sur une chaise en face de son bureau. « Un instant le temps que j'attrape ton dossier. » Devant son étagère débordante, il tapota machinalement chaque dossier classé par ordre alphabétique jusqu'à Levinson. Avant de se retourner, il succomba à son tic : regarder l'heure. Celle-ci était arrêtée, ce qu'il ne pouvait que l'irriter. Aussi il se permit de prendre quelques secondes pour la remettre en route, Ee ne lui en voudrait pas. Une fois que la grande aiguille fut posée sur le deux et le petite sur le trente-quatre, il porta toute son attention sur son amie.
Ce ne fut qu'une fois assis confortablement qu'il remarqua l'air consterné de sa cliente. Non, l'air confus et apeuré. « Que se passe-t-il ? Tu n'as pas l'air dans ton assiette. » S'il avait su que c'était peu dire...

________________
Listen, listen I would take a whisper
if that's all you had to give.
Revenir en haut Aller en bas
 
friends, lovers or nothing ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROKEN MIRROR :: REALITY #2 (REFLEXION) :: ACHAERON-
Sauter vers: