you're making a huge mistake


Partagez | 
 

 you're making a huge mistake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Peter Dawson

avatar

CRÉDITS : schyzophrenic

INSCRIT LE : 18/07/2016
MESSAGES POSTÉS : 356


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP:

MessageSujet: you're making a huge mistake   Sam 19 Aoû 2017 - 12:14

You're making a huge mistake
+

Lorsqu'il avait reçu le message de Tess lui proposant de se voir le soir-même, Peter s'était tout de suite demandé ce qu'il se passait. Avec Tess, il y avait toujours matière à s'inquiéter de toute façon. Elle avait un instinct irrémédiablement attiré par les coups foireux. Ces derniers temps, cependant, elle avait touché le gros lot. Zephyr Roch était un être détestable, certes, mais que Peter considérait surtout comme dangereux. Un jour ou l'autre, ce mec en aurait simplement marre d'être un enfoiré, et montrerait sa vraie nature. Là, les choses seraient différentes. Et Peter n'avait pas envie que Tess ou Jimmy soit dans les parages à ce moment-là. Pourtant, son amie ne cessait de lui répéter que si, i les traitait particulièrement bien, que Jimmy était gâté comme jamais, et qu'elle n'avait jamais été aussi heureuse. Honnêtement, Peter avait simplement abandonné. Cela avait été la même chose avec Spencer et Danny ; ils n'étaient jamais parvenus à lui faire entendre raison. Alors, tant pis pour elle. Evidemment, si un jour elle ouvrait les yeux, Peter serait là pour elle mais il n'avait pas envie de passer sa vie à tenter de réveiller Tess ; il avait ses propres problèmes à gérer. Pourtant, qui aurait pensé que dans la même ville, dans un autre monde, un autre Peter lui, se serait battu sans relâche. Il aurait tout fait pour ouvrir les yeux à Tess. Il lui aurait même présenté les amis qu'il considérait digne d'elle pour lui redonner le sourire. Mais c'était un autre Peter, et celui de Reflexion perdait facilement patience. Cela ne l'empêcha pas d'appeler immédiatement Tess en voyant son sms. Il voulait s'assurer qu'il ne se passait rien de grave, qu'elle n'était pas au trente-sixième dessous. Mais la demoiselle avait l'air plus ravie qu'autre chose, et Peter se demanda bien ce qu'elle avait à lui annoncer. Il lui promit de ne pas être de trop mauvaise humeur et continua sa journée, sans réellement y repenser. Il avait plusieurs articles à sortir sur les clones, dont un pour un journal illégal, ce qui lui permettrait de pouvoir enfin mettre tout ce qu'il pensait sur un papier sans avoir à le dissimuler derrière de belles formules et des critiques subtiles. Dérangés plusieurs fois, Peter soupira et décida d'abandonner le café dans lequel il s'était installé. Y aller un jour de week-end n'était probablement l'idée du siècle. Il prit alors son vélo et parcourut les rues de Mount Oak jusque chez lui, à Jericho. Voir cette immense différence de qualité de vie, mais aussi d'attitude entre les différents quartiers de Mount Oak ne manquait jamais de lui briser le cœur. Qu'attendait la population pour se réveiller ? Si les choses continuaient ainsi, Jericho finirait par mourir – et cela contenterait bien le régime de Delenikas ! Ce n'était pas un hasard si c'était la partie dans laquelle les détracteurs du système avait choisi de se réunir ; ils ne s'en occupaient pas. Freinant d'un coup, Peter s'arrêta pour observer les flics qui étaient en train de parler à deux gamins. Il souffla pour se calmer en entendant la question qui leur était posée. « Ce sont les jumeaux Bleinberg, officier. » s'interposa-t-il, voyant les enfants effrayés. Et comment ne pourraient-ils pas l'être, quand un adulte les traitait comme des clones ? Même les délinquants étaient traités avec plus de respect. « Rentrez les enfants. Votre mère prépare un gâteau, je l'ai senti en passant devant sa fenêtre. » leur dit-il, plus agréable qu'il ne l'était généralement. A dire vrai, il n'était pas passé devant leur demeure, mais la priorité était de les éloigner des flics. L'un d'eux ne savait pas qu'il était un clone ; et il était hors de question qu'il le découvre de cette façon. « Dawson. » Il se retourna vers les flics. « Oui ? » Il n'eut pas le temps de réagir qu'il reçut un coup de poing en plein visage, alors qu'il entendit son nez se casser. «  Mêle-toi de tes affaires. » Peter hésita à se relever et se venger, mais il n'avait pas particulièrement envie de passer la nuit en garde-à-vue. De plus, il avait une opération particulièrement importante le lendemain... « Merci pour votre service, officiers. » répondit-il, dédaigneux. Il ne lui restait plus qu'à aller à l'hôpital.
Après une attente infiniment longue, un interne s'occupa enfin de son nez, et confirma le diagnostic : il était cassé. Thanks Captain Obvious ! Peter ne commenta cependant pas, il avait besoin de calmants efficaces, et on ne savait plus réellement sur qui on pouvait compter. L'interne lu administra un puissant calmant par intraveineuse, et lui fit une ordonnance pour des cachets un peu moins fort mais qui devrait tout de même être efficaces... Peter espérait que son conditionnel était simplement pour la forme car là, il souffrait le martyr. Lorsqu'il fut libéré, il décida d'appeler Tess pour qu'elle vienne le chercher. Il avait reçu l'ordre de ne pas conduire, et même s'il ne risquait pas vraiment de renverser quelqu'un avec son vélo, il tenait quand même à sa vie. Pour la deuxième fois de la journée, il se retrouvait donc à attendre. Lorsque la demoiselle arriva dans la salle d'attente, il ne put retenir un : « Ha bah enfin, te voilà ! » Mais même pour lui, c'était trop injuste. « Désolé, j'ai juste hâte de partir d'ici. »
Revenir en haut Aller en bas

Tess Henney
TESS ARMITAGE

avatar

CRÉDITS : lux

INSCRIT LE : 12/04/2017
MESSAGES POSTÉS : 186


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: dispo (alexis, tc, adriel, owen, * / zephyr, *)

MessageSujet: Re: you're making a huge mistake   Ven 3 Nov 2017 - 21:04

Depuis que Zephyr lui avait fait sa demande, Tess avait l'impression d'être sur un petit nuage dont rien ni personne n'aurait pu la faire descendre. Il n'était pas question de mariage, pas encore, et il l'avait plus formulé comme un fait qu'une réelle proposition sur laquelle elle pouvait avoir son mot à dire, mais c'était déjà bien plus que tout ce à quoi elle se permettait de rêver. Pour une fois, elle n'avait pas fini le coeur en lambeaux, ni même seule. Pour une fois, quelqu'un lui faisait une place dans sa vie et, venant de Zephyr, cela comptait d'autant plus. Non pas qu'elle n'aurait pas été ravie de se mettre en ménage avec n'importe lequel de ses ex, mais Zephyr avait été tellement gentil avec elle et avec Jimmy qu'elle n'avait tardé à le hisser sur un piedestal qu'il semblait trouver à son goût. Elle l'aimait, terriblement. Parfois avec maladresse, souvent un peu trop pour être lucide sur son compte, mais avec toute cette sincérité qui la caractérisait. Quoi qu'il fasse, Tess l'accepterait et continuerait à l'aimer. Elle entendait le discours de ses proches, le comprenait, et n'y opposait à chaque fois qu'une seule et unique réponse. A l'écouter, tout allait bien. Elle était heureuse, Jimmy était heureux, et ils s' en faisaient pour rien. Derrière les sourires de façade, il y avait aussi ceux qu'elle s' adressait parfois, à se demander si elle était réellement aussi heureuse qu'elle leur affirmait, mais ils ne duraient jamais bien longtemps. Évidemment qu'elle était heureuse ! Pour qui est-ce qu'elle se prenait, à se plaindre et faire l'ingrate alors que Zephyr faisait tant d'efforts pour ze montrer si attentionné. Il y avait des jours où elle avait l'impression de ne pas compter autant pour lui qu'il ne pouvait compter pour elle mais, le fait qu'ils allaient désormais vivre ensemble venait d'y mettre un terme définitif. En l'espace d'une soirée, Tess avait été délestée de toutes ces appréhensions qui la hantaient dès qu'elle commençait à s'attacher à quelqu'un. Il l'aimait, elle l'avait toujours su, et maintenant le monde entier le saurait aussi. Sans perdre de temps, elle avait fait toutes les démarches pour officialiser sa nouvelle adresse et en avait averti personnellement chacun de ses amis. Non pas qu'ils soient très nombreux, mais Tess voulait faire les choses correctement, et cela impliquait de ménager toutes les susceptibilités. Elle ne voulait pas qu'on pense qu'elle les négligeraient maintenant qu'elle était encore plus liée à Zéphyr, ni même qu'ils n'auraient plus autant de place dans son coeur. Que ce soit Peter ou n'importe qui d'autre, elle ne cesserait de les chérir et, lorsqu'il l'appela pour lui demander de le récupérer à l'hôpital elle n'hésita pas un seul instant. Par chance, Jimmy était chez un copain chez qui il devait passer la nuit, et Zephyr l'avait déjà prévenue qu'il avait d'autres plans pour la soirée, d'où son idée initiale de voir Peter pour lui annoncer la bonne nouvelle qui se retrouva parasitée par ce nouvel appel. Elle ne lui en voulait pas, au contraire, mais s'inquieta pour lui avant même de raccrocher et se retrouva à devoir contenir son angoisse tout au long du trajet. Une fois sur place, elle parcourut la salle d'attente à grands pas pour le rejoindre au plus vite et ne releva même pas la violence de son accueil. Elle prit le visage du jeune homme entre ses mains, tout en douceur, et contempla l'étendue des dégâts. C'est rien, je comprends. Mais qu'est ce qui s' est passé ? Ça a l'air horriblement douloureux... Tess détacha soudain ses doigts, comme par peur de le blesser à son tour et serra les poigs. Si je croisais les brutes qui t'ont fait ça... Ce n'est pas juste ! Mon dieu Peter, c'est tellement injuste... Bien sûr, elle n'aurait rien pu faire, et encore moins osé, mais savoir qu'on s'en était pris à lui la revoltait. Viens, rentrons à la maison. Ses joues se colorèrent à l'énoncé de cette phrase et Tess détourna le regard pour ne pas risquer de gâcher sa surprise.

________________

Sucker love who's known to swing, prone to cling and waste these things ; Pucker up for heaven's sake, there's never been so much at stake  (Placebo)
Revenir en haut Aller en bas
 
you're making a huge mistake
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROKEN MIRROR :: REALITY #2 (REFLEXION) :: ACHAERON :: Grand Oak General Hospital-
Sauter vers: