This is your shadow on my wall ◇ Owen


Partagez | 
 

 This is your shadow on my wall ◇ Owen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Tess Henney
TESS ARMITAGE

avatar

CRÉDITS : lux

INSCRIT LE : 12/04/2017
MESSAGES POSTÉS : 186


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: dispo (alexis, tc, adriel, owen, * / zephyr, *)

MessageSujet: This is your shadow on my wall ◇ Owen   Mer 9 Aoû 2017 - 14:38

Assise dans une position des plus inconfortables, Tess faisait semblant d'être captivée par l'histoire de ce couple qui avait perdu ses deux enfants et qui s'apprêtait à en raconter l'histoire pour la millième fois sur un plateau de télévision. Le plus jeune s'était volatilisé du berceau où il dormait, le plus grand du canapé où il jouait avec son père, et depuis ils vivaient un cauchemar. En soi, leur histoire était suffisamment triste pour appitoyer n'importe qui et Tess compatissait, même si elle se gardait bien de le montrer. Elle compatissait au sort de tous ces gens qui avaient tout perdu en l'espace d'une minute et qui ne retrouveraient peut être jamais tous ces êtres cgers qui leur avaient été arrachés. Elle n'osait pas imaginer ce qui serait arrivé si Owen avait disparu, ou Alexis, ou n'importe qui d'autre dont elle était à peu près proche, et savourait sa chance à chaque nouvel invité venant témoigner sur son plateau. Pour le premier, elle avait versé quelques larmes à l'écoute de son récit, une jeune femme comme elle qui venait de perdre l'homme qu'elle avait épousé un mois plus tôt. Tess s'était reconnue dans sa façon de présenter leur histoire et lui avait souhaité bonne chance en le pensant réellement. Elle ne comprenait pas plus que les autres ce qui s'était passé, mais en avait bien mieux compris l'un des nombreux effets secondaires et sans l'apprécier. Après deux jours de pause, le temps de déterminer comment gérer une crise de cette ampleur, son émission avait repris. Tess faisait partie de ceux qui estimaient qu'il fallait rebondir et parler d'autres choses mais ses producteurs lui avait imposé une première "survivante" comme ils l'avaient poussé à l'appeler, puis un autre le lendemain, puis encore un autre le jour suivant. A chaque nouvelle émission, elle se retrouvait à devoir écouter quelqu'un de nouveau lui raconter qui avait disparu et dans quelles circonstances, et à quel point c'était terrible. Tess les écoutait de moins en moins, convaincue que toutes les histoires se ressemblaient une fois qu'on les avaient dépouillées un minimum : il y avait toujours quelqu'un qui avait disparu sans l'avoir mérité et qui laissait des proches désolés derrière lui, et elle ne pouvait pas y faire grand chose. Elle avait appris à tendre une boîte de mouchoirs colorée lorsqu'une première larme faisait son apparition, à poser une main pleine d'encouragements sur une épaule ou un genou parcouru de sanglots et à prononcer des mots sans aucune profondeur en guise de soutien. Elle aurait volontiers arrêté ce cinéma mais, six semaines après les disparitions, l'audience de l'émission ne cessait de grimper et elle savait qu'elle n'avait aucun argument valable à y opposer. Elle s'ennuyait, et ensuite ? Personne encore n'était mort d'ennui sur un plateau de télévision, et son ennui avait au moins le mérite d'être bien payé. Elle rentrait à chaque fois chez elle en ayant l'impression de faire de la télé poubelle mais le spectateur était le roi, point.

Dans les coulisses, elle remercia une dernière fois le couple d'invités et se dirigea aussi vite que le lui permettaient ses talons vers le parking pour récupérer sa voiture. Vitres fermées et musique à volume élevé, elle roula en essayant de mettre à distance les plateaux et la rancoeur qu'ils lui inspiraient, préférant se focaliser sur la soirée qu'elle était censée passer avec Owen. Il lui avait proposé de manger à l'extérieur, il lui semblait même qu'il avait parlé d'une réservation dans un restaurant, mais elle n'était sûre d'être d'humeur. Il lui restait bien quelques heures pour souffler, se changer et retrouver sa gaieté habituelle, mais c'était comme si sa journée était déjà gâchée et elle ne voulait pas lui imposer ça. Machinalement, elle roula jusqu'à chez lui. Elle ne savait pas s'il s'y trouverait mais ça lui était égal, Tess n'avait pas trouvé mieux pour décompresser qu'être chez Owen et s'il lui avait donné un jeu de clés c'était bien pour qu'elle s'en serve.

Ohé ? Tu as de la visite ! Elle enleva ses chaussures et les posa délicatement à côté de l'entrée, s'empressant ensuite de se jeter sur le canapé où elle s'allongea de tout son long. Elle releva la tête en reconnaissant le bruit des pas d'Owen et lui sourit. J'étais sûre de te trouver là. Elle se sentait mieux, d'un coup, et tous ces disparus quittèrent une nouvelle fois ses pensées.

________________

Sucker love who's known to swing, prone to cling and waste these things ; Pucker up for heaven's sake, there's never been so much at stake  (Placebo)
Revenir en haut Aller en bas
 
This is your shadow on my wall ◇ Owen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROKEN MIRROR :: REALITY #1 (ORIGIN) :: NEW TOWN :: Habitations-
Sauter vers: