“ you're too beautiful to be ignored. ” (Peter)


Partagez | 
 

  “ you're too beautiful to be ignored. ” (Peter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Duncan Abhainn
DUNCAN ALFARO

avatar

CRÉDITS : ELOW ;

INSCRIT LE : 10/06/2016
MESSAGES POSTÉS : 166


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: (gene, peter, libre)

MessageSujet: “ you're too beautiful to be ignored. ” (Peter)   Sam 29 Juil 2017 - 17:45



you're too beautiful to be ignored

Il n'y avait plus aucun doute. Pour Duncan, c'était évident. C'était réel. Alors qu'il était assit non loin du Glow, il observa une silhouette entrer dans le bar tout souriant, tout content. La soirée ne faisait que commencer. Les clients étaient pourtant déjà nombreux. L'ambiance se faisait sentir à des kilomètres de là. Cette silhouette, c'est celle d'un photographe. En même temps, comment ne pas remarquer un homme pareil ? Sa carrure, son sourire, ce regard. Duck était ridicule à côté. Minuscule, insignifiant. Mais c'était ça, qui était beau. Parce que lui, il était force et grandeur. Il pouvait tellement bien le compléter, lui le petit bonhomme fragile. Peut-être bien que le jeune garçon se faisait des films et qu'il laissait un peu trop ses fantasmes prendre le dessus. Peter Dawson n'était pas le genre d'homme qui pouvait être ignoré. Le mystère qui l'entourait était fascinant. L'opposé de Duncan. Ils étaient tellement différents, et pourtant. Les limites n'existaient pas pour l'âme de l'ancien gagnant de téléréalité. Duncan n'en avait que très peu. Il suivait son instinct sans crainte. Rien ne pouvait vraiment l'arrêter et s'il attendait d'être certain de lui pour agir. Cela ne l'empêchait pas de savourer le calme avant la tempête. Parce que oui, la tempête c'était lui. C'était l'inconnu qu'il allait embrasser entièrement (au sens figuré. Il n'allait pas lui sauter dessus. Il avait un semblant de dignité et de sens de la survie). Il voulait découvrir et aimer sincèrement. Quoiqu'il se passe, quoi qu'il arrive, Duncan chérira ses propres sentiments à leurs justes valeurs. La réciprocité, c'était pour les idiots. Pour ceux qui avaient trop peur de finir seuls. Pour ceux qui croyaient que le monde devait les aimer en retour, sans savoir qu'il fallait avant tout s'aimer soi-même. Et pour ça, Duncan était doué. Sa personne favorite en ce monde, s'était lui-même. Parce qu'il était génial. Cependant, il avait la sensation que son caractère face au sien serait un choc. Comme si la glace affrontait le feu pour la première fois.

Duncan était doué pour s'imaginait les situations les plus improbables. Il n'avait toujours pas compris que le monde ne voyait pas les choses de la même façon que lui. Il avait quand même conscience que son physique et son look pouvaient être un peu décalé pour la normalité. Normalité qui semblait pleinement entourée Peter. Peut-être bien qu'il était marié, mais un homme comme lui ne serait sans doute pas attiré par un gamin comme Duncan. L'âge n'était pas un problème pour lui, mais il suffisait de les mettre l'un à côté de l'autre pour tout de suite capter la différence.

Aller, j’y vais muchachos. C’est dans une démarche tout à fait assurée que le jeune garçon délaisse ses camarades pour entrer dans le bar. Un verre. Juste un. Ce n’est pas compliqué et ça ne change pas de d’habitude. Et pendant qu’il savourerait ce verre, il savourerait aussi l’homme qui gère l’endroit du regard. Secouant la tête en entrant – pour faire disparaître ces pensées un peu trop rigolotes à son goût – Duncan se dirigea tout de suite du regard. Il appréciait vraiment l’endroit. La première fois qu’il était venu, il avait déclaré que le Glow était son QG.

J’implore le dieu du Cocktail ! J’ai besoin de vous, ô seigneur. Offrez-moi votre nouveauté. Il leva les mains au ciel, riant de bon cœur, s’installant sur une chaise haute et confortable. Le barman eut un fou-rire, acceptant la tâche qui lui était confié. Il savait que chaque semaine, quelque chose de nouveau était proposé. Et il adorait ça. La surprise, les goûts. Les classiques, il les connaissait trop bien. Comment ça va ? Dit-il en croisant le regard de Peter. Duncan avait beau se dire à lui-même qu’il devait faire attention à ce qu’il disait, c’était plus fort que lui. Il était euphorique à chaque fois qu’il était là. Toujours content, toujours souriant. Il essayait de ne pas en faire trop et en même temps, ce n’était pas son style de se retenir.

________________

true to my heart

let's me stay once more,
in those helpful arms.

Revenir en haut Aller en bas

Peter Dawson

avatar

CRÉDITS : schyzophrenic

INSCRIT LE : 18/07/2016
MESSAGES POSTÉS : 354


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP:

MessageSujet: Re: “ you're too beautiful to be ignored. ” (Peter)   Dim 19 Nov 2017 - 13:49

Habitué de ce bar, Peter y allait avant tout autre chose pour être tranquille. Il invitait parfois ses amis à l'y rejoindre, et c'était d'ailleurs le cas ce soir-là mais il avait pris un peu d'avance sur eux, histoire d'évacuer le stress de sa journée. Il avait passé la journée avec Wes à lui apprendre ce qu'il pouvait sur le métier mais n'était pas parvenu à penser à autre chose qu'à la mission qu'il était en train de préparer pour tenter de faire entendre raison au gouvernement. Ce n'était pas nécessairement un grand coup d'éclats mais c'était pourtant assez important pour que l'opération soit mentionnée dans les journaux. Du moins, il l'espérait. Fait tout à fait exceptionnel, il avait réussi à convaincre les différentes groupes opposés au gouvernement d'unir leur force, au moins pour cette opération. Il fallait qu'ils réussissent, mais plus particulièrement que Peter réussisse, s'il ne voulait pas se décrédibiliser. A force de travail acharnée, et au bout de nombreuses années de travail pour chaque groupuscule, Peter avait réussi à obtenir leur confiance, et leur respect. Ils le jugeaient toujours avec un peu de méfiance et à juste titre sûrement mais dans l'ensemble, le considérait comme un allié. Ils avaient fini par accepter que Peter n'était qu'un ermite, et qu'il menait sa vie comme il l'entendait, même si cela pouvait surprendre. Il lui arrivait ainsi de refuser des missions sans raison apparente – et c'était d'ailleurs l'image qu'il souhaitait renvoyer – mais fin calculateur, Peter cherchait avant tout à mener les missions qui l'intéressaient et allaient dans son sens. La soif de pouvoir commençait à se faire sentir chez certains de ses contacts, et c'était exactement ce qu'il détestait dans les résistances organisées. Le but initial était oublié par des considérations politiques qui retardaient, bien souvent, la réussite du mouvement. C'était pourtant inéluctable, et quelque part nécessaire pour que la réussite du mouvement ne mène pas à un échec de gouvernement mais Peter préférait rester bien loin de tout cela. Il était un résistant pour offrir aux clones une vie meilleure, mais certainement pas pour obtenir une place prestigieuse au sein du futur gouvernement (s'il voyait le jour de son vivant). Mais la pression était bel et bien présente, et c'est pour cela que Peter souhaitait prendre le temps de souffler avant de retrouver ses amis, et de ne plus penser à cette mission avant le lendemain. Quelques années auparavant, Peter aurait sans aucun doute refusé de sortir jusqu'à ce que le travail soit fait mais il s'était rendu compte que sociabiliser (à petites doses) lui faisait parfois du bien et lui permettait de trouver des solutions innovantes à des problèmes qui lui avaient paru insolvables la veille. Lorsqu'un jeune homme d'à peu près son âge vint s'installer à ses cotés, Peter ne lui prêta pas particulièrement attention – il prit simplement la veste de cette chaise pour la poser sur ses genoux, et se concentra sur sa bière. Il aimait ses instants de silence, où il n'avait pas besoin de se montrer plus patient qu'il ne l'était vraiment. Il haussa les épaules quand son voisin de gauche lui demanda comment il allait. « Ca va. » dit-il, ne cherchant pas à se montrer plus loquace. Il avala une nouvelle gorgée de sa bière et retourna dans ses pensées, comme si on n'avait jamais essayé d'engager la conversation avec lui.

________________


Gardens in the desert.
Revenir en haut Aller en bas
 
“ you're too beautiful to be ignored. ” (Peter)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROKEN MIRROR :: REALITY #2 (REFLEXION) :: ACHAERON-
Sauter vers: