take me back to the night we met


Partagez | 
 

 take me back to the night we met

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



MessageSujet: take me back to the night we met   Mar 27 Juin 2017 - 17:03

take me back to the night we met,
anika & isatis (& sven).


« Viens, Sven. S'il te plait, qu'Isatis quémande en embrassant chaque parcelle du visage de son petit ami. Elle monte à quatre pattes sur lui, dépose des baisers plumes dans son cou entre deux mots prononcés. S'il... te... plaît... mon... amour... » Elle sait qu'il ne peut pas lui résister - qu'il n'a même jamais pu. Dès leur première rencontre, elle n'avait qu'à jouer de ses charmes pour faire de lui ce qu'elle voulait et ça n'a pas changé même après toutes ces années. Après lui avoir tenu tête quelques minutes, Sven craque? Sven craque toujours. C'est comme ça qu'Isatis et lui se retrouvent sur la route, la musique à fond et les fenêtres grandes ouvertes malgré la fraîcheur de la brise du soir. Isatis, elle a l'impression que le monde entier leur appartient, qu'il n'y a rien qui ne peut pas être fait lorsqu'ils sont à deux. Oui, à deux, ils pourraient déplacer des montagnes et décrocher la Lune. Ils pourraient même reconstruire le monde à leur image, en faire leur Paradis. De toute manière, c'est eux deux contre le reste de l'univers depuis la première fois qu'ils se sont rencontrés et embras(s)és. Avec lui, elle sourit à la vie. Elle sourit à cet avenir incertain qui lui a toujours fait si peur. Sa main se retrouve dehors, bougée par le vent en même temps que ses longs cheveux bruns. L'air frais fouette son visage et elle aime ça. Elle se sent libre, prête à s'envoler. La paume libre de Sven vient se poser sur sa cuisse, qu'il serre avant de se pencher pour déposer un furtif baiser sur ses lèvres. Lui aussi, il est heureux et ça se lit sur son visage. Qu'est-ce qu'il est beau quand il respire le bonheur, qu'il sourit à s'en décrocher la mâchoire. Il est beau comme le jour et la nuit réunis. Si Isatis use de ses charmes, lui, il n'a qu'à sourire pour la foutre en l'air.

Le trajet n'est pas très long et c'est rapidement qu'ils arrivent à destination. Sven regarde le bar-boîte de nuit avec méfiance, ne montre pas beaucoup d'enthousiasme. « On peut faire demi-tour, Sven, qu'elle commence, mais j'espérais passer une soirée avec toi, qu'on s'amuse un peu. Ça fait longtemps qu'on ne s'est pas fait virer d'un bar à force de gueuler trop fort après un verre de trop. » Il soupire puis laisse un sourire s'étendre une nouvelle fois sur ses lippes. Sa main vient trouver la nuque d'Isatis pour rapprocher son visage du sien et l'embrasser. Elle n'en aura jamais assez de leurs baisers. « Allons-y. » Le couple ne met pas de temps avant d'entrer dans le bar, de s'installer au comptoir et de commander des shots de vodka pour commencer la soirée. Ils s'enchaînent et les deux se retrouvent sur la piste de danse, le corps collé à l'autre comme à une bouée de sauvetage. Après plusieurs minutes, Isatis glisse à l'oreille de Sven qu'elle a besoin d'un verre et le laisse pour s'aventurer jusqu'au bar. Là, accoudée sur le comptoir, se trouve une beauté divine, le genre qui ne passe pas inaperçu même quand elle le voudrait. La brunette se rapproche doucement d'elle. « Vous voulez que je vous paye un verre ? »
Revenir en haut Aller en bas

Anika Salinger
ANIKA HORDNAM

avatar

CRÉDITS : prométhée.

INSCRIT LE : 16/01/2017
MESSAGES POSTÉS : 394


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: full

MessageSujet: Re: take me back to the night we met   Jeu 13 Juil 2017 - 17:48

Aujourd'hui, Anika a besoin de se défouler. Elle profite de l'absence de son frère pour siroter un cocktail  : les mojito, elle les fait aussi bien qu'elle les boit. Elle lape la dernière goutte de son verre avant de colorer ses lèvres d'un rouge bordeaux qui enjolive la couleur marronée de sa peau. Elle a envie, non, elle a besoin de se sentir jolie, ce soir. Elle se sent presque coupable d'avoir fini son verre parce que ce n'est pas ce qu'elle fait. Anika a rarement bu dans sa vie, elle a même rarement dévié de la route qu'on a tracé pour elle. Le regard que posent sa mère et son grand-frère est très important pour elle, c'est souvent ce qui dictent ses faits et gestes. Pourtant, aujourd'hui, ce n'est pas le cas. Elle sait que lorsqu'elle rentrera après sa soirée, son frère et sa mère lui poseront des milliers de questions, se fâcheront de ne pas avoir été mis au courant de son escapade, lui diront que ce n'est pas correct de sortir avec une jupe si minuscule. Décidant de laisser ses cheveux tomber sur ses épaules telle une cascade, elle fait virevolter ses cheveux comme pour éloigner toute ses pensées de son esprit. Ce soir, elle a besoin d'oublier. De tout oublier. Elle a besoin d'effacer sa famille de sa mémoire, eux et leur cocon étouffant. Elle a besoin d'évincer la boule qui s'est formé le matin même à la suite d'une réponse négative. Son rêve de danser dans la plus grande troupe française s'est envolé par le simple «  non  » qu'on lui a adressé par mail. Elle a besoin d'oublier qu'elle a mal, que son égo a été réduit en morceau. Il lui faut le reconstruire. Peut-être qu'une coucherie d'un soir serait le meilleur moyen pour parvenir à ses fins  ? Elle tente de s'en convaincre mais elle sait que ce n'est pas son genre. Coucher avec des inconnus, ce n'est vraiment pas elle. Pourtant elle glisse des préservatifs dans sa pochette. Elle s'installe dans le taxi le cœur lourd, remplie de l'espoir faussé de pouvoir extérioriser sa douleur autrement que par les larmes.
«  Une vodka-coca fera l’affaire, merci.  » répond-elle à l'inconnue qui se propose à lui payer un verre. Anika n'a pas eu le temps de s'asseoir qu'on l'interpelle et, quelque part, elle est surprise et flattée que ce soit une femme. Elle sent automatiquement le bas de son ventre pétiller. Elle est comme ça, à toujours s'emballer. C'est pour cela qu'elle commande une vodka, elle n'a pas envie de passer à côté de sa soirée de la même manière qu'elle passe à côté de sa vie à cause de ce refus. «  Que me vaut cet honneur  ?  » demande-t-elle naïvement, un sourire franc sur le visage. Elle ne drague pas, elle ne sait pas faire et elle ne veut. Elle est plutôt de ceux qui ne sautent aucune étape, qui réfléchissent, se tourmentent, hésitent puis y vont.

________________

little lion
Revenir en haut Aller en bas
 
take me back to the night we met
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROKEN MIRROR :: THE GRAVEYARD :: TURNING INTO DUST :: A Walk Down Memory Lane-
Sauter vers: