just animals still learning to behave | peter


Partagez | 
 

 just animals still learning to behave | peter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Anika Salinger
ANIKA HORDNAM

avatar

CRÉDITS : prométhée.

INSCRIT LE : 16/01/2017
MESSAGES POSTÉS : 352


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: full

MessageSujet: just animals still learning to behave | peter   Jeu 1 Juin 2017 - 15:35

Anika avait l'incivilité en horreur. S'il y avait bien une chose qui l'exaspérait et lui faisait perdre patience, c'était bien les dégradations en tout genre. Elle ne comprenait pas comment est-ce qu'on pouvait être suffisamment stupide pour ne pas comprendre certaines règles pourtant très simples voire même simplistes. Dire merci, au revoir, ne pas jeter de papier au sol, ne pas cracher au sol, ne rien faire d'autre que de marcher sur le sol en fait, ne pas dégrader les biens communs. Elle acceptait d'autant moins les incivilités lorsqu'elles se produisaient dans Jericho, son propre quartier. Elle n'était pas indifférente au sort des rues du quartier nord, mais il y avait plus de monde qui les fréquentaient, du beau monde et c'était bien connu que les riches se fichaient des biens autres que les leurs. C'était différent, à Jericho et particulièrement dans les rues très pauvres qu'elle côtoyait. Ses habitants étaient obligés de se serrer les coudes parce que personne ne le ferait pour eux. Force était de constater que les autorités les laissaient progressivement de côté, bien trop émerveilles par leurs sublimes clones qui, eux, ne chignaient pas comme le bas-peuple. Anika n'avait pas mis longtemps à s'apercevoir de la supercherie : les clones venaient la remplacer, elle et ses compagnons les esseulés. Sous couvert de progrès, c'était un pugilat qui se préparer dans les tréfonds des trois compagnies de clonage. Elle n'avait pas tardé à s'engager, la plus bornée des Hordnam. Jour après jour elle menait des actions ci et là pour le compte de Rebith comme c'était le cas ce matin là. Elle s'était levée à l'aurore pour préparer sa mission du jour. Elle devait suivre une famille suspectée de torturer leur clone récemment acquis, vivant en plein centre-ville, autrement dit  le quartier le plus antipathique et dangereux pour Anika (après le très surveillé quartier nord, mais ses envies de suicide n'étaient pas encore suffisamment développées pour aller trainer dans le coin). Le plan initial était de se tenir la plus discrète possible. Au cours de sa formation pour rejoindre le groupe de lutte, elle avait appris à canaliser son trop plein d'énergie, à ne pas trop écouter ses émotions mais de réfléchir, bien réfléchir avant d'agir. Mais elle n'était pas parfaite et ce fut exactement ce qu'elle se dit, Tant pis, je ne suis pas parfaite., avant d'aller bloquer la route d'un passant. Un sourire terriblement hautain mais qui se voulait surtout convainquant se profila sur le visage terriblement fermé d'Anika. Elle n'était pas contente, nul besoin d'être très rusé pour le deviner. « Bonjour, vous avez fait tomber quelque chose derrière vous. » Anika fut surprise par la petite voix qui sortit de ses lèvres. Elle n'avait pas encore prononcé un mot depuis ce matin.

________________

little lion
Revenir en haut Aller en bas

Peter Dawson

avatar

CRÉDITS : schyzophrenic

INSCRIT LE : 18/07/2016
MESSAGES POSTÉS : 354


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP:

MessageSujet: Re: just animals still learning to behave | peter   Lun 19 Juin 2017 - 12:32

Peter détestait l'idée d'appartenir à un groupe ou à un autre. Il travaillait pour lui-même, pour ses idéaux et si les groupes de rebellion servaient actuellement sa cause, il ne savait que trop que cela pouvait changer du jour au lendemain. Riches de ses voyages, il appréciait trop son indépendance et sa liberté de conscience pour déclarer son appartenance à un groupe quel qu'il soit.Cependant, cela ne l'empêchait pas de collaborer avec eux, bien au contraire. Leur but était commun et si les moyens divergeaient parfois, Peter connaissait les limites qu'il refusait de voir franchir. Pour l'heure, Rebirth ne les avait pas franchi et c'était donc avec plaisir que Peter acceptait de les accompagner ou de les assister dans leur mission lorsque nécessaire. En l'occurrence, il avait été contacté plus tôt dans la matinée pour tester le calme d'une de leurs recrues. Pleine d'énergie, elle avait eu tendance à s'énerver beaucoup trop facilement au cours de son entraînement. Peter, lui, n'y voyait pas forcément une mauvaise chose mais il comprenait pourquoi cette colère devait être canalisée un minimum. Il comprenait également pourquoi il avait été choisi pour tester les limites de la jeune femme: premièrement, il était muet comme une carpe et ne dévoilerait donc rien de ce qu'il apprendrait ce jour, et deuxièmement, il jouait un peu trop parfaitement les emmerdeurs aigris (peut-être, justement, parce c'était un peu un emmerdeur et qu'il était très aigri). Levé à l'aube, chose qu'il détestait faire, il suivit la jeune femme dans ses pérégrinations et attendit le moment opportun pour obtenir un agacement optimal. Il alla acheter rapidement un café à emporter et dépassa ensuite la jeune femme de manière à faire tomber son ticket de caisse pile devant ses yeux. Il continua ensuite sa route d'un pas déterminé mais pas trop rapide non plus et attendit de voir si elle mordait à l'hameçon. Au bout de quelques secondes à peine, il obtint une réponse à son interrogation, quelque peu déçue de voir qu'il en fallait si peu à la demoiselle pour perdre de vue sa mission. Le visage aussi fermé que celui de la soit-disant inconnue qui se trouvait devant lui, il soupira et se demanda comment Rebirth pouvait être si peu doué dans la formation... Ils auraient mieux fait d'envoyer toutes ses recrues à Peter, ils n'auraient pas d'échec aussi cuisants ! « Ha oui ? Eh bien, pourquoi ne l'avez-vous pas ramassé ? » lança-t-il sur un ton condescendant, qui l'amusa. Peter ne se serait jamais vu sortir une phrase pareille, notamment parce qu'il aurait été le premier à ramasser ce papier en temps normal, mais il devait avouer trouver cela terriblement amusant de provoquer la jeune femme comme cela. Peter devait avouer avoir hâte de découvrir sa réaction. La demoiselle avait le sang chaud et c'était exactement ce genre de caractère que Peter adorait chez ses semblables. Il fit un pas avant, se rapprochant de la demoiselle et bombant le torse de manière à la surplomber un peu plus. « Vous me bloquez le passage. » dit-il, comme si ce n'était pas une évidence. Il bouscula ensuite légèrement la jeune femme et fit mine de continuer son chemin. Allait-elle lâcher le morceau ?

________________


Gardens in the desert.
Revenir en haut Aller en bas

Anika Salinger
ANIKA HORDNAM

avatar

CRÉDITS : prométhée.

INSCRIT LE : 16/01/2017
MESSAGES POSTÉS : 352


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: full

MessageSujet: Re: just animals still learning to behave | peter   Lun 24 Juil 2017 - 22:48

Anika ignorait absolument ce qui était en train de se tramer derrière son dos. Ce n’était pas la première fois qu’un passant souiller les terres humaines devant son nez, ce n’était pas non plus la première fois qu’elle succombait à la petite voix intérieure qui lui suppliait de faire quelque chose, n’importe quoi. Ca aurait pu être la première fois qu’elle raisonnait un tant soit peu autrement que sur un coup de tête et à la merci de son intuition. Mais, bien évidemment, elle choisit la voix de l’intuition lorsqu’elle s’approcha de l’homme. Son intention était claire : faire comprendre son désaccord avec un tel comportement. Si tout le monde agissait ainsi, la Terre et l’humanité ne pouvait que courir à leur perte. Loin d’elle l’idée d’en venir aux grands mots et grands gestes. Anika n’était pas stupide jusqu’à mettre en péril sa mission actuelle pour une simple incivilité. Or, dès lors que le fautif ouvrit la bouche, elle ne put réprimer un « tchip » volontairement prononcé ni taire la pensée qui écrasa toutes les autres : « je vais me le faire » — et rien de sexuel n’était évidemment sous-entendu. « Ha oui ? Eh bien, pourquoi ne l'avez-vous pas ramassé ? » L’air qui accompagna ses paroles firent tilt. A l’image d’une ampoule qui apparait au-dessus d’une tête inspirée, ce fut un artifice qui se déclencha au creux du ventre de la jeune femme et se propagea en ondes électriques dans tout son corps. Elle fut presque réjouie de voir la détermination que l’homme mettait à la rendre folle. Il aimait ça, le rictus qu’il contenait de mentait pas. Or, s’il aimait jouer, Anika bien davantage. « Vous me bloquez le passage. »  osa-t-il dire avant de grossièrement bomber le torse et la bousculer légèrement. Anika crut jouir sur place tant l’adrénaline oxygénait chacun de ses membres. Elle laissa un peu d’avance au plaisantin, le temps d’emmagasiner savoureusement le plein d’adrénaline puis parcourut les quelques mètres qui les séparaient en quelques pas. « Et maintenant je vous bloque le passage ? » Un délicieux sourire provocateur s’afficha sur ses lèvres. « Parce que c’est exactement ce que je cherche à faire. » Elle avança la poitrine à son tour et le bouscula légèrement, montrant clairement à qui il avait à faire. « Je vais vous demander de vous excuser, ce que vous ferez et chacun repartira loin de l’autre. Capisce ? » Elle espérait tant qu’il n’aurait pas capire.

________________

little lion
Revenir en haut Aller en bas

Peter Dawson

avatar

CRÉDITS : schyzophrenic

INSCRIT LE : 18/07/2016
MESSAGES POSTÉS : 354


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP:

MessageSujet: Re: just animals still learning to behave | peter   Lun 14 Aoû 2017 - 12:27

Il y avait une colère qui grondait en Peter depuis des années maintenant. L'homme qu'il était devenu, n'était pas celui qu'il était sensé être. Aigri, mauvais, seul et coincé ici. Il n'aurait peut-être pas du autant ouvrir sa bouche, s'exprimer sur tout ce qu'il voulait dénoncé. Il aurait moins pu vivre quelque chose qui était à la hauteur de ses rêves. A hauteur de l'homme qu'il savait qu'il aurait pu être. A la place, il était cet homme sans réel attache, qui vivait bien plus seul qu'il ne l'aurait souhaité. Paradoxalement, l'attitude qu'il arborait actuellement avec Anika était parfois celle qu'il réservait à tout le monde. Cette fois, il avait l'excuse d'être sur une mission, de ne pas avoir à se contrôler et de chercher à faire sortir la jeune femme de ses gonds. Pourtant, d'autres fois, il n'avait aucune bonne raison pour se comporter comme un pauvre con. Il cherchait simplement à ressentir quelque chose, et s'il ne s'attaquerait jamais réellement aux faiblesses des uns et des autres, cela ne l'empêchait pas de balancer quelques pics, juste pour faire réagir. Au moins, il arrivait encore à faire naître quelque chose chez les autres, aussi négatif cela soit-il. Il aurait voulu s'octroyer le droit d'être lui-même : un être bon et attentionné, mais cela impliquait de prendre le temps de découvrir qui étaient les personnes devant lui, et d'ouvrir son cœur. Son cœur qui avait été blessé par Daya, puis Reilly. Par certains de ses amis aussi, mais la blessure était si profonde que prononcer leur nom était une véritable torture. Ils n'avaient pas compris ses frustrations, ses blessures. Ils n'avaient pas su se montrer patients comme Peter l'aurait fait pour eux, sans hésiter une seule seconde. Il était quelque peu déçu du temps de réaction de la fameuse Anika. De ce qu'il avait entendu, elle réagissait généralement beaucoup plus rapidement. Pourtant, elle ne tarda pas à se rattraper et à provoquer le jeune homme, laissant apercevoir la véritable nature de la jeune femme. Un sourire amusé se dessina sur les lèvres de Peter, qui observait les moindres faits et gestes de la demoiselle. Elle ne semblait pas douter une seule seconde d'elle-même et de ce qu'elle faisait. Peter n'était probablement l'homme le plus baraqué de la ville mais quelque chose lui disait que cela n'aurait rien changé à l'attitude de la demoiselle. « Vous pouvez toujours demander. Cela ne changera rien. » Il jeta un coup d'oeil derrière lui, constatant que le papier y était toujours. « En attendant, votre chère planète est toujours aussi polluée, quel dommage. » dit-il avec une ironie qui ne lui ressemblait pas. Il n'y avait probablement personne dans tout Mount Oak qui aimait la planète plus que Peter Dawson. Peut-être que cette Anika l'égalerait, cependant...

________________


Gardens in the desert.
Revenir en haut Aller en bas

Anika Salinger
ANIKA HORDNAM

avatar

CRÉDITS : prométhée.

INSCRIT LE : 16/01/2017
MESSAGES POSTÉS : 352


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: full

MessageSujet: Re: just animals still learning to behave | peter   Dim 24 Sep 2017 - 13:38

Elle avait naturellement beaucoup de mal avec l’autorité. Que ce fut sa mère, ses professeurs, elle avait toujours refusé qu’autrui puisse lui dicter le comportement à avoir ou encore la manière appropriée de penser. Anika était née avec un goût prononcé pour la rébellion. C’était ainsi. Ajouté à cela ses capacités de self-control pratiquement réduite à zéro, le tout donnait un délicieux cocktail molotov prêt à exploser d’une caresse. Il était donc très étonnant qu’elle n’ait pas encore remise au clair les idées de l’énergumène qui osait la défier, une lueur de provocation très prononcée dans son regard. S’il ne tenait qu’à elle, son poing aurait déjà rejoint son si beau visage. Au lieu de cela, Anika s’essaya à la politesse. Elle se dit que si ça fonctionnait pour les autres, pourquoi pas elle ? Elle lui demanda gentiment de ramasser le papier derrière lui, le jeter et chacun reprendrait sa route. Au lieu de cela, il se retourna effectivement vers le papier mais en profita pour la narguer davantage. « Vous pouvez toujours demander. Cela ne changera rien. » Elle le regarda tel une pucelle admire son premier amant. A cet instant, elle l’aimait. Elle l’aimait fort parce qu’il venait de dépasser la limite, celle qui lui interdisait de répondre par la violence. Elle n’avait pas le droit d’agir sans réfléchir, chacune de ses actions avait une conséquence sur Rebirth et ceux qu’ils protégeaient. Mais l’homme était allé bien trop loin à jouer avec ses nerfs. « En attendant, votre chère planète est toujours aussi polluée, quel dommage. » Anika fut prise d’un fou rire et alla ramasser le papier en question. Il était évident exagéré par ses muscles contractés, mais de l’extérieur, les passants devaient sans aucun doute voir un couple rire d’amour. Cela d’autant plus que la jeune femme glissa son bras dans celui de l’homme. Elle l’invita à avancer, en riant toujours plus, jusqu’à ce qu’elle l’obligea à tourner dans un passage étroit. Là, elle le plaqua contre le mur de briques et immobilisa simplement ses bras. Elle savait que ça tournerait mal, surtout si l’homme en question usait de ses muscles. Mais elle voulait juste le remettre à sa place, gentiment, sans aller dans trop de violence physique. « Quel dommage, hein ? » Elle lui fit un sourire nerveux puis le retourna jusqu’à l’immobiliser entièrement. Une fois chacun de ses membres bloqués, elle dirigea la main qui tenait le papier qu’elle avait ramassé vers son visage et se fit un malin plaisir de l’enfoncer dans sa bouche. Elle contrôlait chacun de ses mouvements. Ce n’était pas des gestes de furie comme elle avait pu faire, lorsqu’elle était plus jeune. Non, elle ne voulait simplement pas laisser une telle arrogance sans sanction. « Bien heureusement, tout se recycle d’une manière ou d’une autre. Le papier polluait sa Terre, il va nourrir votre estomac. » Elle tapota de sa main libérée le haut de son crâne. « Vous êtes calmé, c’est bon ? On peut redevenir des gens civilisés ? »

________________

little lion
Revenir en haut Aller en bas

Peter Dawson

avatar

CRÉDITS : schyzophrenic

INSCRIT LE : 18/07/2016
MESSAGES POSTÉS : 354


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP:

MessageSujet: Re: just animals still learning to behave | peter   Dim 19 Nov 2017 - 12:42

Peter s'était attendu à ce que la mission qu'on lui avait confié, prenne plus de temps. Le papier abandonné aux pieds de la jeune femme n'était en réalité qu'une supercherie, veillant à tester sa réactivité, mais surtout la manière dont elle dissimulait ses émotions. Il n'avait pas imaginé une seule seconde qu'elle puisse réagir aussi facilement – et aussi vaillamment à un geste de la sorte. Peut-être avait-elle eu une journée particulièrement mauvaise, ou difficile. Sûrement, d'ailleurs car Peter avait du mal à concevoir qu'on puisse réagir avec une telle intensité à un papier abandonné sur le trottoir. Et pourtant, il n'était pas non plus la personne la plus tolérante qui soit. Il l'observa aller ramasser le papier, mais son intuition lui souffla que la conversation ne s'arrêterait pas là pour autant. Il se laissa alors guider dans la rue, puis dans cette ruelle, sans prononcer un seul mot, un sourire arrogant sur le visage. Sans qu'elle ne le sache, elle venait de lui donner exactement ce qu'il désirait. La somme qu'il toucherait serait conséquente, et plus qu'intéressante au vu du temps qu'il y aurait passé. Certaines personnes prenaient plusieurs jours pour craquer de la sorte. Il la laissa alors prendre le dessus, ne cherchant pas à se débattre et la laissa même déposer le papier dans sa bouche. Il avait vu et vécu bien pire qu'une petite nana qui se croyait pleine de pouvoir. Il la laissa faire son petit discours puis retira le papier de sa bouche, qu'il lança dans une poubelle au coin de ladite ruelle. Un sourire victorieux sur le visage, il haussa les épaules, et fit un pas en avant forçant la jeune femme à en faire un en arrière. « J'ai obtenu ce que je voulais, si c'est votre question. » Il jeta un coup d'oeil d'un coté et de l'autre de la ruelle pour s'assurer qu'ils étaient seuls, et conscients que les murs eux aussi pouvaient avoir des oreilles, s'approcha de la jeune femme, entourant ses épaules de son bras. « Ce que vous voulez faire dans la vie, ce que vous voulez réussir, ce n'est pas comme ça que vous y parviendrez. » Il hocha négativement la tête, se demandant même pourquoi il prenait la peine de le lui dire : il y avait tant de choses qu'elle devrait apprendre afin de pouvoir agir efficacement, qu'il doutait qu'elle fasse un bon agent un jour. « Il faut se faire discret, pas se faire remarquer. Il faut oublier tout ce qui vous agace pour vous concentrer uniquement sur une seule chose. C'est dommage que vous en soyez incapable. » Il retira son bras de ses épaules, et s'éloigna de la jeune femme avant de la fixer avec attention. Aussi agaçante et folle fut-elle, il y avait quelque chose qui l'intriguait chez elle, sans qu'il ne parvienne à savoir ce dont il s'agissait.

________________


Gardens in the desert.
Revenir en haut Aller en bas
 
just animals still learning to behave | peter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROKEN MIRROR :: REALITY #2 (REFLEXION) :: ACHAERON-
Sauter vers: