I've come on a few years from my Hollywood Highs - James


Partagez | 
 

 I've come on a few years from my Hollywood Highs - James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Remus Reed

avatar

CRÉDITS : lux ◇ @kenziresources

INSCRIT LE : 15/02/2017
MESSAGES POSTÉS : 317


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: dispo (james, zephyr, tc, * / lou, gloria, harlow, *)

MessageSujet: I've come on a few years from my Hollywood Highs - James   Mer 10 Mai 2017 - 22:03

- S'il vous plait ! Monsieur ! On ne court par dans l'enceinte du Planétarium ! Monsieur !
Pris sur le fait, Remus s'immobilisa puis se retourna vers la jeune femme qui l'avait interpellé. Les joues à vif, il balbutia toutes les excuses qu'il pouvait alors trouver et s'éclipsa sans demander son reste. L'espace d'un instant, tous les regards s'étaient tournés vers lui et Remus les sentait encore dans son dos. Il était en retard, comme d'habitude, ou du moins allait l'être. James l'avait menacé de commencer sans lui si jamais ça lui arrivait de nouveau et il lui avait promis que ça ne serait plus le cas. Croix de bois, croix de fer, si je mens... Très sérieusement, il avait attendu le jour J pour prendre sa revanche et lui prouver qu'elle pouvait compter sur lui, mais s'était une nouvelle fois trahi. Ce n'était pourtant pas sa faute, juste un curieux concours de circonstances qu'il se ferait un plaisir de lui expliquer en détail. Déjà, il avait reçu deux mails de son agent. Pas un, deux. Le chiffre avait son importance et il avait bondi en les découvrant joliment alignés en tête de sa boîte de réception, déjà convaincu qu'il s'agissait de propositions de rôles qui mettraient enfin en valeur son talent. Il les avait lu en diagonale une première fois, puis relu plus attentivement, et avait fini par mettre en temps fou à envoyer une réponse décente et très correcte à son agent. Le temps d'envoyer quelques messages pour mettre Moira et autres dans la confidence et il s'était trouvé en retard pour son rendez-vous avec James, comme à chaque fois ou presque. Il avait pourtant fait de son mieux pour se dépêcher, utilisant son vieux scooter pour se rendre jusqu'au Planétarium en osant le pousser jusqu'à vitesse maximale autorisée tout au long du trajet. Une fois sur place, il s'était même enhardi jusqu'à courir dans les couloirs une fois son ticket acheté, mais se fit reprendre de volée par l'une des employées et retrouva James avec un air penaud qu'elle ne connaissait que trop bien.
- Je sais, je suis en retard. Encore. Mais c'est pas ma faute. Enfin, pas vraiment.
Autant Remus pouvait rêver d'être une star adulée et reconnue aux quatre coins du monde, autant il pouvait avoir du mal avec le regard que les gens pouvaient porter sur lui en public. Il n'avait pas les épaules pour supporter trop d'attention d'un seul coup, pas encore, et encore moins lorsqu'il avait conscience de ne pas être à la hauteur de cette attention. Là, dans le hall d'accueil, il avait eu l'impression d'être un petit garçon surpris en train de faire une bêtise. Il n'avait rien fait de vraiment grave, et il savait qu'il n'était pas le seul à se faire reprendre pour avoir couru dans un lieu qui n'était pas approprié pour ce genre de choses, mais c'était plus fort que lui et il s'était empourpré comme il l'avait toujours fait en pareille situation. Gêné, il perdait toute cette assurance qu'il travaillait tant à se créer et ne retrouvait son naturel qu'après quelques longues et douloureuses minutes. Le processus avait eu le temps de commencer loin de James et Remus se garda bien de faire le moindre commentaire pour éviter de le réenclencher. Il n'était pas là pour se faire taper sur les doigts ou ridiculiser mais pour tourner une vidéo, ce qui était autrement plus important ! Tout sourire face à la jeune femme il essaya d'oublier tout souvenir de l'incident et se passa la main dans les cheveux pour rappeler à l'ordre tous ceux qui daignaient dépasser.
- T'es là depuis longtemps ? Et tu vas bien ? C'est fou ce qu'il y a comme monde aujourd'hui, on risque de galérer pour trouver un endroit tranquille...
Déjà à l'affut d'une idée, Remus s'agitait pour regarder autour d'eux et trouver une aile du planétarium susceptible de leur accorder un minimum d'intimité. Ce n'était pas la première fois qu'ils s'y retrouvaient, mais il faisait à chaque fois preuve de la même nervosité, comme s'il n'avait aucune idée de ce qui allait bien pouvoir lui arriver. Être face à une caméra et devoir improviser n'était pas encore naturel pour lui, comme son agent avait cru bon de le lui souligner à chaque fois qu'il avait eu la chance d'être l'objet d'interviews. Sur un plateau, Remus savait à peu près ce que l'on attendait de lui et connaissait toujours son texte sur le bout des doigts. En interview, en revanche, il ne savait jamais quel rôle jouer. Au naturel, il se trouvait ridicule, mais rester dans la peau de son personnage était encore plus glissant. Par défaut, il se retrouvait donc à jongler entre celui qu'il était réellement et celui qu'il aurait voulu être, à grand renfort de visionnement d'interviews de ses idoles. Pour Robert Downey Jr et tous les autres ça avait l'air si simple, tellement plus simple que pour lui... Néanmoins, Remus gardait l'espoir de s'améliorer un jour ou l'autre, et cela passait par le biais de ces vidéos auxquelles James l'invitait parfois. Peut être pas aussi souvent qu'il aurait pu le vouloir, mais au moins cela lui laissait le temps de se remettre de ses émotions d'une fois à l'autre.

________________

We're doing a sequel. All we need now is a half decent plot.
Revenir en haut Aller en bas

James Tyler
LOU TYLER

avatar

CRÉDITS : princess

INSCRIT LE : 18/01/2017
MESSAGES POSTÉS : 140


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: Remus + (libre) + (libre) / Remus + Owen + (libre)

MessageSujet: Re: I've come on a few years from my Hollywood Highs - James   Lun 5 Juin 2017 - 12:10

Avoir et entretenir à rythme régulier une chaîne Youtube était beaucoup plus de travail que ce que les gens soupçonnaient. L’organisation était cruciale, et si James prenait du retard, cela se répercutait sur tout le reste – ou sa vie privée. Elle n’avait pas une vie sociale débordante, ce qui rendait ces retards un peu moins problématiques mais James avait d’autres passions auxquelles elle aimait se consacrer les soirs. Ainsi, lorsqu’elle constata qu’une fois de plus, Remus Reed était en retard, elle ne put qu’être agacée. Chaque fois, c’était la même histoire. Si Remus n’avait pas encore la carrière d’un grand acteur, il en avait sans aucun doute l’attitude. Mais il était touchant, et au fil des vidéos sur lesquelles il avait collaboré, c’était une sincère camaraderie, sinon amitié, qui était née entre les deux. Il n’avait aucune confiance en lui mais c’était pourtant quelqu’un de particulièrement doué dans son domaine et si ses retards étaient agaçants, il semblait toujours particulièrement embêté de se présenter en retard. James le prévenait à chaque fois qu’elle ne se montrerait plus patiente mais cela ne l’empêchait de toujours réussir à le pardonner. Elle profita de son retard pour prendre des plans larges du planétarium, même si elle en prenait à chacune de ses visites et n’en avait donc plus vraiment besoin. Elle pourrait, en réalité, toujours utiliser les mêmes mais James aimait à se dire que ses vidéos étaient plus authentiques parce qu’elle faisait chaque fois l’effort de prendre la réalité des lieux. Ce n’était pourtant pas comme un aquarium où les animaux auraient pu animer la pièce. Les planètes ne changeaient pas vraiment, mais il y avait quelque chose de réconfortant à voir tous ses gens s’animer au planetarium, à découvrir avec plaisir et bien souvent émerveillement les planètes qui se dessinaient sous leurs yeux. Il lui fallut plusieurs minutes pour comprendre ce qu’elle était réellement en train de se faire, mais le retour à la réalité fut douloureux. Inconsciemment, dans tous ses plans, James avait suivi une petite tête blonde qui aurait pu être la sienne. La gorge serrée, la jeune femme reposa sa caméra et continua de la suivre du regard. L’enfant doit avoir deux, peut-être trois ans. Trois ans, l’âge qu’aurait eu Eleanor dans quelques semaines. Elle sait James, qu’elle ne doit pas se perdre dans ce genre de pensées. Elle sait aussi qu’elle aura besoin d’aller à une réunion des AA ce soir. Elle sait surtout que si elle ne se force pas à la quitter rapidement du regard, elle ne sera pas capable de tourner sa vidéo comme elle le devrait. Cette vidéo doit être ludique, enjouée. James ne fait plus de vidéos tristes. Tout le combat de sa fille l’a été, était empreint de larmes qu’elle ne veut plus sur sa chaine. Officiellement, elle a tourné la page. Elle n’avouera à personne qu’avoir un enfant, c’est une page qui ne se tourne pas même quand l’enfant n’est plus. C’est quelque chose qui se garde, parfois comme un secret ancré en plus profond de soi, parfois comme l’évidence. Elle sait qu’elle ne devrait pas, mais parfois James répond par la positive quand on lui demande si elle est maman. Elle invente même des anecdotes sur Eleanor. C’est idiot, mais surtout douloureux. Pourtant, c’est le seul moyen que la jeune femme a trouvé pour survivre, alors comment l’en blâmer ? Par chance, le directeur du planétarium passe la voir pour lui confirmer que personne ne ferait de difficultés. Ils avaient le planétarium pour eux. Elle le remercia une nouvelle fois de leur laisser une telle liberté, et lui montra les blouses blanches qu’ils allaient revêtir et autres accessoires qu’elle avait prévu. Concentrée sur sa tâche, et professionnelle, James chassa rapidement les pensées de la plus douloureuse des expériences et se concentra sur son projet. Elle n’en avait pas encore parlé à Remus, souhaitant lui réserver la surprise, et décida de revoir le programme en attendant son arrivée. Elle n’en eut cependant pas l’occasion, car Remus arriva, et lui demanda, innocemment, si elle était là depuis longtemps. Levant les yeux au ciel d’un air amusé, James décida de ne pas répondre à cette question et de faire comme si de rien n’était. Si elle faisait une réflexion à son ami, il allait se confondre en excuses, serait gêné, et ils prendraient encore plus de retard sur le tournage de la vidéo. « Yep, ça va. Le monde, c’est pas un problème. Aujourd’hui encore moins que d’habitude. » Un sourire fier affiché au visage, James attrapa le story board qu’elle avait préparé pour le montrer à Remus. Elle savait sa voix encore teintée de sa légère rechute mais aujourd’hui était une belle journée qu’elle ne souhaitait pas gâcher. James ne se laissait plus le luxe d’être triste (ce qui teintaient toujours son bonheur d’un bleu mélancolique, mais ne lui dites pas…), et enchaina donc avec ses explications sans même demander à son ami comme il allait – elle l’aurait de toute façon lu sur son visage s’il n’avait pas été en grande forme. « On change un peu le concept habituel. A chacune de mes vidéos, j’ai des commentaires me demandant une visite du planétarium. » James savait que Remus lisait tous les commentaires des vidéos sur lesquels il apparaissait et répondait même parfois. Il ne serait donc pas surpris de l’idée de James. « Du coup, on va enfiler nos costumes de scientifiques, et leur faire visiter ! » Elle tendit la blouse blanche qu’elle cachait dans son dos à son ami, puis rangea le storyboard dans son sac avant d’enfiler la sienne. « Le directeur m’a filé quelques explications sur chaque endroit du Planétarium, pour qu’on dise pas trop de bêtises, mais l’essentiel est qu’on s’amuse. Je cherche pas à faire un truc très pro, mais avec le temps qu’on a passé ici tous les deux, je sais qu’on a retenu pas mal de trucs… » Evidemment, James ne voulait pas non plus que ce soit 100% sérieux, et c’est la raison pour laquelle Remus était le partenaire parfait pour ce genre de vidéos. James ne s’ennuyait jamais en sa compagnie. Ils trouveraient forcément des âneries à faire ou des choses marrantes à raconter…
Revenir en haut Aller en bas

Remus Reed

avatar

CRÉDITS : lux ◇ @kenziresources

INSCRIT LE : 15/02/2017
MESSAGES POSTÉS : 317


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: dispo (james, zephyr, tc, * / lou, gloria, harlow, *)

MessageSujet: Re: I've come on a few years from my Hollywood Highs - James   Ven 14 Juil 2017 - 0:20

Tout le long du trajet, Remus n'avait pensé qu'aux mails de son agents et aux deux castings qui venaient de lui être proposés. Les rôles n'étaient pas très importants et sa présence serait forcément limitée à quelques jours si jamais il était pris, mais il avait bien noté qu'il s'agissait de films assez différents de ce qu'il avait l'habitude de jouer. Déjà, il ne s'agissait pas d'énièmes séries B mais de vrais films qui auraient probablement droit à une sortie au cinéma, et l'un d'entre eux était en plus un drame. Pas un mélo diffusé en milieu d'après-midi comme ceux dans lesquels il avait pu jouer à ses débuts mais un vrai drame avec un vrai scénario et une histoire solide. Il n'avait eu qu'un court résumé pour se faire une idée du contexte et du personnage pour lequel il avait été envisagé mais ça lui avait suffit pour s'imaginer tout le reste. Un rôle très secondaire mais bien écrit, dans lequel il marquerait les spectateurs et lui offrirait peut être une nomination pour un prix prestigieux. La sélection dans un festival, peut être Sundance ou Cannes, voire l'Oscar si jamais le film était une vraie réussite. Remus s'y croyait tellement qu'il se força à plusieurs reprises à redescendre sur terre et écouter James comme il le fallait au lieu de se contenter de papillonner quelques mots par ci par là et laisser son imagination faire le reste dans sa tête. Oh, tant mieux alors ! Il lui offrit un grand sourire, ravi, et se pencha sur le story board qu'elle lui tendait, se retenant d'en profiter pour lui raconter les nouvelles du jour. Il regarda chaque vignette l'une après l'autre en essayant de visualiser à quoi elles faisaient référence. Il acquiesça lorsqu’elle lui parla des commentaires, prêt à lui citer quelques uns de ses préférés, tous bien évidemment postés sous les vidéos auxquelles il avait participé. Il faisait la même chose pour celles où James était seule ou avec d'autres personnes, mais en diagonale, plus par habitude qu'autre chose. Il savait donc que certains followers avaient demandé une visite du planétarium, ou au moins à en découvrir davantage dans une future vidéo, et adora l'idée que James avait prévu. Mais c'est trop cool ! T'as même prévu les costumes ! Y'aura des effets spéciaux aussi ? Il suffisait de donner un accessoire à Remus pour qu'il se transforme en gamin mais il se reprit en réalisant que toute la visite serait filmé et qu'il avait une prestance de grand acteur dramatique à trouver. Faire l'idiot, il savait le faire, pour le reste il allait avoir besoin de travail et enfila sa blouse en se demandant comment interpréter le rôle d'un savant qui ne serait pas fou. Ok, je vois le genre. On se balade d'une pièce à l'autre, on montrer aux gens à quoi ça ressemble en donnant quelques anecdotes et le tour est joué ! Ça va cartonner une idée pareille ! Jusque là Remus s'était montré un peu trop enthousiaste mais, une fois le dernier bouton de sa blouse attaché, il sembla s'être transformé en un autre homme. Il se passa la main dans les cheveux de manière à les discipliner un minimum et arrêta de gigoter pour adopter une posture plus stable et assurée. Je t'ai déjà dit que j'avais failli être un vrai scientifique ? J'ai abandonné pour devenir acteur mais au départ je voulais être chimiste, ça m'aurait vraiment plu je crois. Il lui arrivait de se demander s'il ne ferait pas mieux de tout abandonner pour reprendre ses études et avoir un vrai métier, mais n'avait encore jamais réussi à aller jusqu'au bout. On commence par la salle de la voute céleste ? C'est ma préférée ! Et t'as pas des lunettes dans ton sac ? J'ai que mes lunettes de soleil avec moi et c'est quand même pas génial pour observer les étoiles. Il gloussa mais se reprit aussitôt afin de rester dans le personnage, se contentant de dissimuler ce relâchement derrière un toussotement.

________________

We're doing a sequel. All we need now is a half decent plot.
Revenir en haut Aller en bas

James Tyler
LOU TYLER

avatar

CRÉDITS : princess

INSCRIT LE : 18/01/2017
MESSAGES POSTÉS : 140


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: Remus + (libre) + (libre) / Remus + Owen + (libre)

MessageSujet: Re: I've come on a few years from my Hollywood Highs - James   Ven 11 Aoû 2017 - 17:27

L’une des choses que James appréciait le plus chez Remus était sans aucun doute sa bonne humeur constante. En apparence, c’était un point commun qu’il avait avec la jeune femme, mais la youtubeuse ne voyait pas les choses de cette manière. Si elle avait en effet très souvent le sourire jusqu’aux oreilles, elle ne partageait pas la même légèreté que le jeune homme. Les malheurs de son passé et ses dépressions restaient profondément ancré en elle, et elle pouvait vivre la plus belle des expériences, c’était comme si une goutte de tristesse viendrait toujours atténuer la beauté du tableau. Oh, elle n’était pas malheureuse pour autant. James avait réussi à faire la part des choses désormais et s’efforçait de ne pas empêcher ses peines de la rendre heureuse. Au contraire, elle apprenait à faire avec, tout en s’autorisant à être triste, à ne pas trop refouler ses sentiments. Il n’y avait guère que la tristesse liée à Eleanor qu’elle gardait pour elle, comme le plus précieux des secrets. Mais revenons-en à l’enthousiasme dont Remus fit preuve dès qu’il entendit l’idée de la jeune femme. Son rire cristallin raisonna alors dans la pièce. James n’était pas certaine d’avoir ce genre de talents, mais l’idée lui semblait plutôt bonne et elle se promit d’y réfléchir pour une prochaine vidéo. « Je ne suis pas certaine d’en être capable, mais je pourrai essayer de nous faire apparaître et disparaître de certaines pièces ? » Cela ne devait pas être très compliqué – il suffisait d’avoir des plans de la pièce sans eux puis avec eux, et de faire mine d’arriver sur les lieux par magie. Dans le pire des cas, il suffirait que James coupe ses parties de films au montage pour que la vidéo n’en pâtisse pas. James n’était pas étonnée que Remus soit si partant pour cette idée – d’une manière générale, il était partant pour tout, et semblait faire confiance aveuglément en la jeune femme lorsqu’il s’agissait de faire des vidéos. Il faudrait qu’elle pense à lui jouer un tour une fois… « Prank Remus » pourrait être une nouvelle séquence qu’elle organiserait de temps en temps… Le jeune homme ne le prendrait probablement pas mal – il avait beaucoup d’humour et surtout ne semblait pas avoir réellement d’égo. De toute façon, elle lui demanderait forcément l’autorisation avant de publier des vidéos de lui… sauf peut-être la première. James était en train d’enfiler sa blouse elle aussi lorsque Remus aborda le sujet de sa carrière manquée. Bien qu’ils ne soient pas très proches, elle était étonnée de ne pas connaître cet aspect de sa vie. A dire vrai, elle était surprise qu’il ait un jour envisagé une carrière autre que celle d’acteur. Il semblait tellement passionné par tous les aspects de son métier, qu’elle n’avait même pas imaginé qu’enfin, Remus ait envisagé une autre carrière. Une part d’elle ne put s’empêcher de se demander si à sa place, elle n’aurait pas continué les études de chimiste par sécurité mais James ne savait que trop par son histoire personnelle que les choses n’étaient jamais aussi simples qu’elles en avaient l’air. « Non, je ne savais pas du tout. Mais du coup, tu suis encore un peu tout ça ? Tu dois être pas mal calé dans le domaine pour avoir envisagé de faire une telle carrière ! » lui dit-elle, sincèrement impressionnée. La chimie lui avait toujours paru imbitable, et si elle avait fait des efforts monstres pour comprendre, James y était resté parfaitement hermétique. Pourtant, avec l’argent qu’elle avait passé dans les drogues, s’y connaître en chimie lui aurait peut-être permis de faire des économies… « Tu pourrais lancer une chaine youtube sur le sujet ! Ca te permettrait de faire les deux choses que tu aimes en plus : la chimie en face des caméras ! » Comme d’ordinaire, James s’emballait sûrement un peu trop – mais avec les gens comme Remus, on pouvait se le permettre. Aventureux, ce dernier paraissait toujours partant pour tout. James commença alors à réfléchir sérieusement à la question ; elle pourrait même le coacher sur la question, lui donner des idées de plans, de vidéos… Une autre jolie collaboration. Pourtant, elle interrompit son fil de pensée et tenta comme elle le pouvait de se concentrer sur la vidéo qu’elle s’apprêtait à tourner. « Yes, si tu veux. Je ne sais pas encore dans quel ordre je vais organiser la vidéo. Je voudrais juste qu’on tourne quelques plans ici pour commencer la visite, dire ce qu’on aime ici, expliquer ce qu’on va faire… » En même temps qu’elle parlait, la jeune femme fouilla dans son sac et sortit des fausses lunettes qu’elle tendit à Remus. « Mais te sens pas obligé d’en porter hein, le plus c’est quand même de rester nous-même… » précisa-t-elle, gentiment, sachant pertinemment que Remus se sentait toujours obligé de se donner un rôle dans ses vidéos, comme si il ne se suffisait pas à lui-même…

________________
Revenir en haut Aller en bas

Remus Reed

avatar

CRÉDITS : lux ◇ @kenziresources

INSCRIT LE : 15/02/2017
MESSAGES POSTÉS : 317


LOOK IN THE MIRROR
RELATIONS:
DISPONIBILITÉ RP: dispo (james, zephyr, tc, * / lou, gloria, harlow, *)

MessageSujet: Re: I've come on a few years from my Hollywood Highs - James   Dim 29 Oct 2017 - 23:54

A chaque fois qu'il intervenait dans une vidéo de James, Remus ressentait le besoin de se créer un personnage derrière lequel se cacher pour réaliser ses pitreries. Il n'y avait pas besoin d'être très attentif pour le reconnaître et affirmer que changer de nom n'était pas suffisant pour devenir quelqu'un d'autre, mais ça faisait partie de son petit plaisir et il ne s'en privait pas. Dans la peau de Remus Reed, il était extrêmement faillible, ce qui n'était pas le cas de ses alter ego. Il n'arrivait pas toujours à les tenir sur la durée, se retrouvant à glousser et reprendre ses mauvaises habitudes les plus irritantes sans même s'en rendre compte, mais ils lui donnaient ce sursaut de confiance dont il avait tellement besoin et lui permettaient de travailler son jeu sans avoir à se ridiculiser à le faire devant le miroir de sa salle de bain, comme il avait pu le faire pendant des années. Aucun des rôles qu'il avait interprété dans les vidéos de James n'avait abouti à quoi que ce soit, notamment parce qu'il n'avait pas joué dans grand chose d'autre depuis, mais il considérait qu'ils faisaient partie de son expérience d'acteur et pourraient toujours lui servir à un moment donné. Cool ! Avec une musique de science-fiction ça devrait largement le faire ! Il sifflota un semblant d'air qui lui semblait être le thème de Star Wars mais s'arrêta en réalisant que ça ne rentrait pas dans le cadre de son personnage. Il allait interpréter un scientifique, quelqu'un de sérieux et très intelligent, donc quelqu'un qui n'aurait pas de temps à perdre devant des films de ce genre. A la place, il chercha un morceau de musique classique, un choix qui lui semblait être plus adapté mais qui était là hors de sa propre portée. Les rares airs qu'il connaissait assez pour arriver à les interpréter tout en les laissant reconnaissables étaient trop guillerets pour le personnage qu'il avait en tête et, à défaut, Remus préféra laisser tomber. Il nota dans un coin de sa tête qu'il lui faudrait revenir sur ce genre de problème une fois qu'il chez lui, puis se reconcentra. Il essaya une nouvelle fois de se recoiffer puis se fit à l'idée qu'il ressemblerait à un savant foi quoi qu'il fasse, et l'accepta sans trop de mal. J'aimais bien la matière, c'est tout, et je savais pas trop quoi faire d'autre. J'ai validé un premier semestre de fac avant de tout plaquer. Il se garda bien de préciser qu'il avait validé ce semestre de justesse, le poussant justement à changer de voie pour s'essayer à une carrière d'acteur qui s'avérait tout aussi médiocre. Remus avait d'ailleurs très peu de souvenirs de son passage à l'université, tant ces quelques mois avaient été marqués par sa rupture avec sa petite amie de l'époque. Non, j'en serais incapable ! Ça serait sûrement marrant à faire mais j'ai tout oublié, il faudrait que je reprenne tout de zéro et puis je suis pas sûr d'avoir le temps ! C'est du boulot de faire des vidéos, je vois bien comme tu te démènes pour faire les tiennes ! L'idée de James lui plaisait pourtant, et il était regrettait un peu ne pas pouvoir se montrer aussi enthousiaste qu'il aurait dû l'être. Peut être que s'il reprenait certaines bases, qu'il retrouvait ses anciens cours ou acheter une mallette de petit chimiste comme il en avait quand il était petit... La proposition était tentante, et le devenait un peu plus à chaque seconde, mais il lui fallait rester concentrer. Pour l'heure, tout ce qui comptait était la vidéo de James. Ok, c'est compris ! Il se saisit ensuite des lunettes qu'elle avait trouvé au fond de sa sac et les posa sur le bout de son nez en prenant l'air le plus sérieux qu'il pouvait. Professeur Tyler, je suis prêt. Il remonta ses manches, s'éclaircit la voix, puis fixa la caméra de James sans savoir si elle filmait ou non. Chers amis. Aujourd'hui, le professeur Tyler et moi-même, le professeur Reed, vous emmenons à la découverte du Planétarium de Mount Oak et des secrets de l'univers. Attachez vos ceintures, et prenez garde aux astéroïdes. Son speech terminé, il se tourna vers James et lui offrit un large sourire, bien loin de son personnage.

________________

We're doing a sequel. All we need now is a half decent plot.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I've come on a few years from my Hollywood Highs - James   

Revenir en haut Aller en bas
 
I've come on a few years from my Hollywood Highs - James
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROKEN MIRROR :: REALITY #1 (ORIGIN) :: OUT OF TOWN-
Sauter vers: